Connect with us

Divertissement

« Refuser de plus en plus l’accueil de ces réfugiés », Alexis Michalik, le dernier gros coup de gueule de l’acteur

Published

on

Acteur, metteur en scène, écrivain…
 Alexis Michalik

a plusieurs cordes à son arc

. Invité, ce mercredi 10 avril, de France Interl’artiste est venu parler de sa pièce Passeport qui se joue actuellement au Théâtre de la Renaissance à Paris. Une histoire douloureuse qui raconte l’histoire d’Issa, un jeune Érythréen laissé pour mort dans la « jungle » de Calais et qui a perdu la mémoire. Son passeport étant le seul élément tangible de son passé, il entame une longue quête semée embûches afin d’obtenir un titre de séjour, entouré de compagnons d’infortune. « Une vision assez inclusive et humaniste » de la société a précisé 
Alexis Michalik

à nos confrères du service public.

Un sujet particulièrement délicat qui tenait à cœur au jeune homme de 41 ans qui n’a pas mâché ses mots sur la situation actuelle : « C’est terrible pour moi de voir cette Europe se droitiser, se radicaliser, devenir de plus en plus réactionnaire, refuser de plus en plus l’accueil de ces réfugiés dont on a besoin pour l’économie européenne absolument sinon on n’aura pas de quoi payer les retraites dans 20 ans » a-t-il déclaré. « Ça manque terriblement d’humanité et puis on voit tous ces pays qui passent à l’extrême droite et ça nous pend au nez en France avec 
Jordan Bardella

Lire Aussi  Agression dans une piscine "réservée aux blancs" : cette chroniqueuse de "TPMP" lance un appel sur Instagram

qui monte de plus en plus dans les sondages. Moi ce sont des choses qui me bouffent de jour en jour de me dire

‘Ah d’accord, la société en fait recule tout simplement' » a-t-il conclu face aux journalistes.

Direction l’Outre-mer pour trouver l’inspiration

Célibataire et sans enfant,
Alexis Michalik

s’est exilé en Guadeloupe, seul, pour écrire cette nouvelle pièce. Une pièce qui est née ainsi comme il l’a raconté à nos confrères de France 3 Ile-de-France : En fait, l’idée est venue d’une histoire humaine, une histoire romanesque et puis étant donné  le sujet, il a bien fallu que je commence un peu à me renseigner pour ne pas dire trop de bêtises et forcément quand on aborde ce genre de thématiques ont fini par s’engager d’un côté et mon côté était plutôt à gauche » a-t-il confié sans tabou.

Lire Aussi  "C'est le gentil qui doit aller voir le psy" : le message énigmatique de Stéphane Plaza en pleine tourmente

Avec notamment 7 nominations aux
Molières

, Alexis Michalik a été multi-primés pour Edmond (2016). Ce spectacle et le suivant Intramuros (2017) sont d’ailleurs toujours à l’affiche à Paris depuis leur création. Nul doute que cette nouvelle création attire une foule de spectateurs.

Advertisement

Á La Une