Connect with us

Divertissement

Ils peuvent garder leurs excuses » : J.K. Rowling coupe définitivement les ponts avec Emma Watson et Daniel Radcliffe, stars de « Harry Potter

Published

on

Elle est désormais seule contre tous.
J.K. Rowling

, autrice de la saga Harry Potter, est désormais loin du statut d’icône qui lui a longtemps été attitré avec le succès de sa série de livres sortis à partir de la fin des années 90, puis de l’adaptation des ouvrages en film pendant les années 2000 et 2010. 

La romancière britannique est en effet devenue coutumière des attaques sur les réseaux sociaux envers les personnes transgenres. J.K. Rowling estime par exemple que les personnes nées avec s*xe masculin ne peuvent pas s’affirmer comme étant de s*xe féminin.

Radcliffe et Watson solidaires

Des positions tranchées et controversées qui lui ont attiré les foudres des fans de Harry Potter, mais également des acteurs principaux des différents films, 
Daniel Radcliffe

et Emma Watson. Les deux acteurs ont ainsi décidé de se désolidariser à 100% de l’autrice.

Emma Watson

 avait ainsi affiché son soutien aux personnes transgenres sur les réseaux sociaux : « Les personnes trans sont celles qu’elles prétendent être et méritent de vivre leur vie sans être constamment interrogées ou sans qu’on leur dise qu’elles ne sont pas celles qu’elles prétendent être. Je veux que mes abonnés trans sachent que moi et tant d’autres personnes dans le monde vous voyons, vous respectons et vous aimons pour qui vous êtes. » Même son de cloche chez Daniel Radcliffe : « Les femmes transgenres sont des femmes. Toute affirmation contraire efface l’identité et la dignité des personnes transgenres ».

Lire Aussi  Nabilla : en vacances à St Barth, elle se fait prendre son sac Gucci

« Des célébrités à la langue bien pendue »

Et cette « trahison » ne semble toujours pas passée du côté de J.K. Rowling. A l’occasion de la sortie d’un rapport de la docteure britannique Hillary Class sur la mauvaise gestion du service d’accompagnement des personnes transgenres, l’autrice ne s’est pas privée de commenter ces éléments qui confortent son opinion, évoquant « l’examen le plus approfondi jamais réalisé ».

 

« Je me doute que ces conclusions vont apparaître comme un tremblement de terre auprès de tous ceux qui ont chassé et diabolisé les lanceurs d’alerte, accusés d’être des transphobes, mais tenter de discréditer le travail d’Hilary Cass ne serait pas seulement malhonnête, ce serait également malveillant », s’est alarmé l’écrivaine, ajoutant dans sa longue série de tweets que « des enfants ont été blessés de façon irréversible, des milliers de personnes en sont complices. Pas simplement des médecins, mais aussi des célébrités à la langue bien pendue. (…) Les conséquences de ce scandale s’étendront sur des décennies ».

Lire Aussi  Aurélien, le magasinier grand gagnant de "The Voice", fait une annonce presque incroyable sur ses réseaux sociaux !

Et pas besoin de chercher très loin pour comprendre de quelles célébrités parle J.K. Rowling. Un internaute a en effet commenté l’un des tweets de la romancière, indiquant attendre des excuses publiques de « Dan et Emma » envers la britannique.

 

Et la réponse ne s’est pas faite attendre : « Ne soyez assuré de rien, j’en ai peur, a-t-elle tweeté. Des célébrités qui se sont ralliées à un mouvement qui a pour but d’éroder les droits des femmes durement acquis et qui ont utilisé leurs plateformes pour encourager de telles transitions chez les mineurs peuvent garder leurs excuses pour les personnes détransitionnées laissées traumatisées, et pour ces femmes vulnérables soumises à des espaces publics mixtes ». De quoi couper court à tout espoir de rabibochage entre les deux parties. Pour le moment, aucun des deux acteurs n’a réagi à cette vive attaque.

Lire Aussi  "La vie est tellement courte", la drôle de raison qui a poussé Lorie à revenir à la musique
Advertisement

Á La Une