Connect with us

Divertissement

Super-héros le film : Philippe Lacheau a dû bouleverser le tournage malgré lui

Published

on

Philippe Lacheau s’est confié concernant le tournage de Super Héros malgré lui, qui a connu de nombreux aléas. On vous explique.

Philippe Lacheau est un acteur et réalisateur reconnu dans le milieu cinématographique français. Il est également présentateur de LOL qui rit sort, qui a connu un énorme succès, malgré les critiques suite aux confidences de Blanche Gardin. Il est surtout célèbre pour ses comédies à succès, souvent réalisées avec sa « Bande à Fifi », un groupe d’amis et collaborateurs parmi lesquels se trouve sa compagne, Élodie Fontan. Le couple est connu pour sa discrétion, particulièrement en ce qui concerne leur relation amoureuse.

Au début de l’année 2023, Élodie Fontan a partagé avec le public l’histoire de sa rencontre avec Philippe Lacheau, une anecdote qui a captivé les fans et les médias. Leur rencontre a lieu de manière inattendue lors de vacances en Martinique, où ils se croisent alors qu’ils sont en compagnie de leurs conjoints respectifs de l’époque. Ce coup de foudre inopiné a marqué le début de leur relation.

Une comédie signée Philippe Lacheau

Les deux tourtereaux sont également à l’affiche de Super Héros malgré lui. Le dimanche 14 avril 2024, TF1 présentait le film en première diffusion en clair à 21h10. Cette comédie raconte l’histoire de Cédric Dugimont, un acteur malchanceux peinant à se faire un nom dans l’industrie après avoir joué dans des publicités pour de petits préservatifs. Sa chance semble tourner lorsque, suite à la mort accidentelle du premier choix du réalisateur lors de la célébration de son rôle, Cédric se voit offrir le rôle principal dans un film de super-héros intitulé Badman.

Lire Aussi  M. Pokora et sa femme Christina Milian : folle soirée à Paris... avec une célèbre top-modèle !

Après des mois de préparation intensive, Cédric commence le tournage aux côtés de l’acteur renommé Alain Belmont, qui interprète l’ennemi juré de Badman, Clown. À l’issue du premier jour, et suite à un accident de voiture, il devient amnésique et devient convaincu qu’il est Badman. Cette première diffusion sur TF1 est une occasion pour le public de découvrir une œuvre originale du cinéma français, mêlant humour, action, et un peu d’autodérision dans le monde des super-héros.

Un tournage jonché d’obstacles

Le tournage de Super-héros malgré lui a connu son lot de défis pour Philippe Lacheau et son équipe. En effet, quelques semaines avant le début du tournage, Lacheau s’est trouvé dans l’obligation de revoir l’organisation des scènes après s’être blessé lors d’une partie de football entre amis, souffrant d’une déchirure musculaire du mollet. Cette blessure, qui l’a contraint à utiliser des béquilles, a poussé le réalisateur et acteur à reporter les scènes nécessitant de la mobilité jusqu’à la fin du tournage.

Heureusement, grâce à l’intervention d’un kinésithérapeute et à sa condition physique déjà bien entretenue par une pratique sportive régulière, Lacheau a pu reprendre le tournage sans devoir s’engager dans un programme d’entraînement physique intensif. Il a partagé une anecdote révélatrice sur la manière dont il a dû « tricher » pour correspondre à l’image d’un super-héros musclé. Malgré le costume de super-héros équipé d’une fausse musculature, l’acteur a utilisé de l’autobronzant, de l’huile pour la peau, et un éclairage avantageux pour renforcer visuellement son apparence musclée dans les scènes où son personnage apparaît torse nu, soulevant des haltères.

Il a suffi d’utiliser un peu d’autobronzant, de m’huiler la peau et d’employer de bons éclairages pour donner l’impression que je suis très musclé. (…) On a triché un peu.

The post Super-héros le film : Philippe Lacheau a dû bouleverser le tournage malgré lui appeared first on Officielles.

Á La Une