Connect with us

Divertissement

“Nous n’étions pas amis” : Jacques Legros balance sur ses “relations tendues » avec Jean-Pierre Pernaut

Published

on

« Avoir été son joker pendant 24 ans sans un seul accrochage éditorial est une fierté. Mais je sais que l’envie de commenter mon journal le démangeait. Il ne s’adressait jamais à moi en direct. Les rédacteurs en chef ont toujours su ménager les susceptibilités. Sauf une fois… » Ces mots sont signés de la main de Jacques Legros pour son livre Derrière l’écran 40 ans au cœur des médias. Un ouvrage qui paraîtra le 4 octobre aux éditions du Rocher et qui devrait faire la lumière sur de nombreux secrets du joker du 13 heures de TF1. A commencer par ses relations tendues avec Jean-Pierre Pernaut.

Il avait déjà évoqué la complexité de leur entente au sein de la première chaîne dans les colonnes de La Provence le 3 août dernier. Mais dans les nombreux extraits que nos confrères de Télé-Loisirs ont pu se procurer, Jacques Legros lève aussi le voile sur un jour où il envoyait tout valser, à cause d’une mésentente avec celui qui perdait la vie le 2 mars dernier.

Lire Aussi  Togo : appel à candidature du festival Misé gli loo pour les conteurs, slameurs et groupes de ballet ; voici comment postuler

Des collègues, mais pas des amis

En 2020, alors que le pays est confiné, Jacques Legros présente le JT de TF1 à la place de Jean-Pierre Pernaut « prié par le médecin du travail de rester à son domicile ». »On lui avait donc installé un mini-studio automatique à son domicile. Mais il voulait garder le premier rôle et sollicitait l’équipe plus que nécessaire », écrit dans un premier temps son joker avant de poursuivre : « De mon côté, je ne savais jamais de quoi il allait parler. Il rechignait à partager. Il voulait de plus en plus prendre la main sur l’ensemble du journal. Je commençais à bouillir intérieurement, jusqu’au jour où j’ai éclaté, rassemblé mes affaires et repris le chemin du parking et de ma voiture. Puisqu’il voulait faire le journal à ma place, qu’il vienne le faire ! »

Lire Aussi  PSG : après les penalties ratés de Messi et Neymar, Kylian Mbappé prend une décision radicale

Directement interrogé par Télé-Loisirs, Jacques Legros apportait quelques précisions sur cette anecdote et sa relation avec l’ex-compagnon de Nathalie Marquay. « Nous n’étions pas amis, mais pas non plus ennemis. Je dirais juste que nos relations étaient plus distantes et moins lisses qu’on aurait pu l’imaginer. Sa présence a été rarement pesante », assure-t-il avant de toutefois déplorer : « Sauf à la fin, au moment du confinement. Nos relations se sont alors tendues ».

A voir également : « Molle et insipide », « Absente ou en vacances », « Rendez-nous Jacques Legros » : Marie-Sophie Lacarrau critiquée depuis son retour au 13 heures de TF1 !

R.F

Advertisement

Á La Une