Connect with us

People

Stéphane Bern : Son compagnon Yori n’héritera « jamais » de son domaine dans le Perche… il s’explique !

Published

on

Installé dans le Perche avec Stéphane Bern depuis le mois de décembre dernier, Yori Bailleres sait parfaitement que sa vie serait chamboulée s’il arrivait un malheur à son homme.

Vivre dans la grande ville ? Pour lui, c’est terminé ! En décembre dernier, Stéphane Bern avait décidé de quitter définitivement la capitale en compagnie de son chéri, Yori Bailleres, dégouté par l’évolution de cette ville et par l’agressivité et la violence ambiante.. En lieu et place des grands bâtiments historiques, de la Tour Eiffel au Sacré-Coeur, l’animateur a donc déménagé dans un lieu très atypique, au calme, en faisant l’acquisition d’un ancien collège militaire, situé à Thiron-Gardais dans le Perche. S’ils vivent à deux dans cette immense domaine, il ne faudra malheureusement pas trop s’habituer à ces nombreux murs.

Lire Aussi  Rafael Nadal torse nu, dévoile son physique impressionnant et donne une très bonne nouvelle à ses fans !

En achetant le collège de Thiron-Gardais, Stéphane Bern s’est effectivement engagé à restaurer les lieux et à créer un musée dans les anciennes salles de classe qui rythment ses couloirs. Il a déboursé 300 000€ pour en devenir propriétaire, en 2013, puis 4 millions d’euros, en tout, pour la restauration. « Ruiné » par cette transaction, il avait dû hypothéquer son appartement parisien, situé dans le quartier de Pigalle, vendre son mobilier et emprunter de l’argent à la banque sur 25 ans. Voilà qui explique que tout ceci ne soit pas inscrit sur le testament de l’animateur.

Jamais cette propriété et son domaine ne tomberont dans des mains privées après ma mort

« La maison n’est pas un château mais un collège. C’est ce que j’aime. On est dans l’éducation et la transmission et non dans la puissance et la gloire, explique Stéphane Bern au journal Le Parisien, à l’occasion de la sortie de son livre La Vie retrouvée d’un collège royal. Il est primordial de partager le patrimoine avec le public. Jamais cette propriété et son domaine ne tomberont dans des mains privées après ma mort. J’ai créé une fondation qui ouvrira l’ensemble du domaine après mon passage. » Si jamais la faucheuse venait à les séparer, Yori Bailleres devrait donc faire ses valises et trouver un nouveau chez-soi. C’est ainsi, en tout cas, qu’ils respecteraient les dernières volontés de son cher et tendre, ainsi que l’accord qu’il avait passé en obtenant cet ancien collège militaire.

Lire Aussi  Alix (Koh-Lanta) sort du silence après sa disparition : révélations sur sa santé

Á La Une