Connect with us

Divertissement

Cyril Lignac : Frédéric Lopez lui a posé une question qui dérange sur son fils, la séquence a dû être coupée !

Published

on

Ce dimanche 7 mai 2023, France 2 diffusait un nouveau numéro d’Un dimanche à la campagne. Pour l’occasion, Frédéric Lopez a reçu 3 invités : Aure Atika, Daniel Auteuil et Cyril Lignac. Interviewé par nos confrères de Télé-Loisirs au moment du tournage, le célèbre chef pâtissier de 45 ans avait évoqué une séquence particulièrement intime de l’émission. Au cours de son entretien avec l’animateur, la star de Tous en cuisine avait parlé de sa paternité. « Frédéric m’a posé des questions sur mon fils », avait-il confié. « Je n’en parle jamais, mais sa façon d’amener le sujet m’a donné envie de partager ma vie ».

Pourtant, cette conversation à propos du jeune Léo, né le 28 juin 2022, a visiblement été coupée au montage. En effet, Cyril Lignac n’a pas abordé le sujet « famille » lors de son passage dans Un dimanche à la campagne, au contraire de ce qu’il avait annoncé. Contactée par Télé-Loisirs, la production du programme n’a donné aucune explication quant à cette décision. Le compagnon de Déborah a-t-il demandé aux équipes de ne pas diffuser cet extrait trop intime ? Le mystère reste intact.

Lire Aussi  Kim Glow enceinte : elle s’effondre en larmes quelques mois avant l’arrivée de son bébé

À voir également :

« Je pleurais, je n’étais pas bien »

De son côté, Frédéric Lopez ne cherche pas à tirer les vers du nez des personnalités qu’il reçoit. « Il n’y a rien que je cherche à obtenir et c’est sans doute pour ça que les invités se confient autant. Je ne vais pas aller les chercher sur un sujet qui peut les mettre mal à l’aise car je suis tellement empathique que je le serais encore plus qu’eux », avait-il expliqué.

Outre l’énigme autour de ce passage mystérieusement disparu, Cyril Lignac est revenu sur ses débuts de carrière. « Mes parents m’ont donné 10 000 francs, j’ai pris leur Renault 21 et j’arrive rue Oudinot, à côté des Invalides », s’est-il souvenu. C’est à 22 ans, sitôt son service militaire terminé, que le chef a quitté sa ville natale pour conquérir Paris. Une période particulièrement compliquée pour l’ancien présentateur du Meilleur pâtissier. « Je pleurais, je n’étais pas bien parce que j’étais tout seul ». « Finalement, j’ai trouvé des extras et je gagnais un peu plus d’argent, ce qui me permettait de rentrer dans l’Aveyron ». De touchantes confidences.

Lire Aussi  Vaimalama Chaves : cheveux blancs, rides, traits creusés, à 27 ans les internautes peinent à la reconnaître

V.B

Advertisement

Á La Une