Connect with us

Divertissement

Vianney prend la parole après les révélations choc d’Emmanuelle Béart : « Toutes les trois minutes… »

Published

on

A 60 ans, Emmanuelle Béart a décidé de briser le silence. En effet, le 24 septembre 2023, M6 va diffuser le film documentaire Un silence si bruyant dans lequel la comédienne évoque les horreurs vécues à son enfance : les agressions sexuelles incestueuses qu’elle a subies pendant plus de quatre ans lorsqu’elle était adolescente. Des agressions sur lesquelles elle est revenue dans un long entretien accordé à nos confrères de ELLE et sur lesquelles elle va se pencher dans le reportage prochainement diffusé.

Un reportage qui a été présenté en avant-première, avant sa diffusion à la télévision, à la presse. « J’ai onze ans, c’est la nuit, j’en suis sûre. Tu déchires mon sommeil comme tu déchires sans bruit ma chemise de nuit. Comme si cet arrêt dans le temps, ce silence polaire te laissaient tout l’espace. Et comme si déjà il était inscrit que personne jamais ne témoignerait. J’ai très froid. Aucun cri ne sort de ma bouche, les mots ne se forment pas dans ma bouche, ma bouche est cousue. Quand il fait jour à nouveau, tout semble intact, comme si de rien n’était », peut-on entendre confesser celle qui a évoqué son plus grand regret le jour de ses 59 ans, avant de poursuivre : « Et si mon père, ma mère, mon école, mes amis, ne voient rien, c’est que tout peut recommencer. Et tu recommenceras pendant quatre ans. »

A voir également : Emmanuelle Béart met fin à 45 ans de silence !

Lire Aussi  "Ce n’était pas les mots qu’il fallait" : Louis (Star Academy) tacle ses parents dans "Quotidien"

Emmanuelle Béart reconnaissante envers sa grand-mère

Avec cette déclaration, Emmanuelle Béart écarte d’emblée les éventuelles suppositions qui peuvent laisser penser que son père, Guy Béart, soit l’auteur des faits. Une hypothèse qu’Anastasia Mikova, coréalisatrice du documentaire, a également balayé avant la projection sans oublier de préciser : « Elle ne souhaite pas révéler son identité, ce n’est pas sa démarche, ce n’est pas un règlement de compte ».

C’est grâce à sa grand-mère que la comédienne doit sa survie comme elle l’a d’ailleurs déclaré : « Si ma grand-mère n’était pas intervenue, si elle ne m’avait pas mise dans un train à 15 ans pour aller rejoindre mon père, je ne sais pas si j’aurais pu vivre. » Si Emmanuelle Béart a décidé de tout révéler, c’est aussi pour faire bouger les choses. La comédienne rappelle que 10 % des Français ont déjà subi une agression incestueuse, et pire encore, 20 % des femmes en sont la cible au moins une fois dans leur vie… Un avis partagé par Vianney.

Lire Aussi  Michel Sardou : de retour pour l'oseille ? Son beau-frère brise le silence !

Vianney touché par la prise de parole d’Emmanuelle Béart

En effet, suite aux révélations choc de la comédienne, le chanteur a lui aussi décidé de prendre la parole et dénoncer ce fléau pas assez combattu à ses yeux. Ce mercredi 6 septembre, l’interprète de Pas là a en effet publié un tweet pour dénoncer : « Toutes les trois minutes, un enfant est victime de violence sexuelle. Brisons le silence ». Il a également souhaité saluer « Emmanuelle Béart pour son courage immense et ce documentaire à venir ».

R.F

Advertisement

Á La Une