Connect with us

Divertissement

L’actrice Emmanuelle Béart a « eu envie de crever » : nouvelles révélations sur l’inceste dont elle a été victime !

Published

on

Le 24 septembre prochain, Emmanuelle Béart sera à l’affiche du documentaire Un silence si bruyant diffusé sur M6. Dans ce film co-réalisé avec Anastasia Mikova, la célèbre actrice française de 61 ans part à la rencontre de trois femmes et un homme, tous victimes d’inceste dans leur enfance. Elle raconte aussi son histoire, elle qui vient d’avouer avoir été victime d’inceste de ses 10 à ses 14 ans.

Ce jeudi 14 septembre 2023, la comédienne était invitée au micro de la radio RTL afin d’évoquer ce fameux documentaire mais aussi et surtout pour parler de ce sujet encore tabou qui touche près d’un Français sur 10. « Il faut imaginer que l’inceste, c’est un pouvoir sur un plus faible. L’inceste, c’est un acte de domination qui passe par le s*xe. C’est une façon de nier, d’écraser le plus petit, donc l’enfant. Donc c’est bouche cousue. Il est très très difficile pour un enfant, qui est isolé par la personne qui lui fait subir ces violences sexuelles incestueuses, isolé et silencieux la plupart du temps. » a-t-elle déclaré.

Lire Aussi  700€ de bijoux pour moins de 160€ : le calendrier de l'Avent de la marque Pureleï est un must-have !

« J’ai commencé ma vie de femme, ma vie d’adulte. J’ai choisi ce métier de langage et de corps. J’ai fait des enfants, je me suis mariée et donc quelque part, j’ai couru très loin, très vite. Et puis je tombais, je tombais fréquemment. Mes nuits blanches, des somnifères, des choses envahissaient mon quotidien et ma vie. Et je me suis dit qu’il fallait absolument trouver l’outil juste pour parler de ça » a-t-elle ajouté.

Emmanuelle Béart révèle avoir voulu en crever
Si Emmanuelle Béart avait déjà évoqué il y a plusieurs années, un « secret » lié à son enfance, elle explique aujourd’hui s’être confiée à un proche : « C’est à ma grand-mère que j’en parle. Je ne suis pas sûr qu’elle comprenne, mais instinctivement, elle se dit qu’il faut en parler à mes parents et qu’il faut que je parte de l’endroit où je suis. […] Je lui ai dit la vérité. Je lui ai dit exactement ce qui s’était passé pendant quatre ans. J’ai donné des détails ».

Lire Aussi  Hillary : son fils encore hospitalisé ? Elle donne de ses nouvelles

« Il faut essayer de comprendre ce que traverse physiquement et psychiquement ces enfants, enfants qui seront des adultes en danger. Qui seront des survivants. Je vais vous dire une chose, pour avoir eu envie d’en crever pendant longtemps, je pense que maintenant j’ai vraiment le droit d’avoir envie de vivre » répond-elle ensuite à Amandine Begeot qui rappelle que sur une classe de 30 élèves, 3 d’entre eux pourraient certainement être victimes d’inceste.

Enfin, Emmanuelle Béart déplore le manque d’action de la justice et explique ne pas avoir porté plainte notamment car elle sait « que 70 % des plaintes sont sans suite ». La justice aujourd’hui ne semble pas être à la hauteur de ce qui se passe dans notre pays. […] Force est de constater que le système judiciaire, pour le moment, n’a pas l’air de protéger nos enfants parce qu’il est trop long, parce qu’il est encombré, parce que sans doute, il n’y a pas assez de gens qui sont sur ces dossiers » a-t-elle conclu.

Lire Aussi  Dany Boon rejeté par un membre de sa famille à cause de ses origines algériennes : "Il m'a claqué la porte au nez..."
Advertisement

Á La Une