Connect with us

Divertissement

« J’ai mal aux cou*lles ! » : Christophe Dechavanne se blesse à appeler une ambulance, chaos et malaise sur le plateau de « Quelle Epoque »

Published

on

Ce samedi 16 septembre 2023, Christophe Dechavanne était fidèle à son poste sur le plateau de l’émission Quelle Époque où il officie en tant que chroniqueur depuis la saison dernière. L’émission a été marquée par l’intervention de Muriel Robin qui, face à Léa Salamé, a fait une déclaration poignante sur son homosexualité et sur sa place dans le monde du cinéma.

Invitée également sur le plateau, l’ancienne danseuse de l’Opéra de Paris, Victoria Dauberville a offert en début d’émission, un joli spectacle avant d’essayer d’enseigner, à la demande de Léa Salamé, les bases de la danse classique aux invités et aux chroniqueurs. Ainsi, Paul de Saint-Sernin, Philippe Caverivière, Muriel Robin et Christophe Dechavanne se sont placés à la barre pour quelques exercices gracieux.

Pour avoir l’air plus élancés, la ballerine alors demandé à ses élèves d’un soir, d’avaler le ventre » de se tenir « dos droit » et de descendre en demi-plié puis grand plié. En grande difficulté, Christophe Dechavanne a beaucoup fait rire Muriel Robin avant de manquer de chuter. Fort heureusement, le papa de Ninon Dechavanne a été rattrapé par la ballerine mais a décidé d’abandonner l’exercice et est revenu à sa chaise en boitant.

Avant de démarrer et comme ça va être drôle et que j’ai déjà très mal est ce qu’on peut appeler une ambulance ou quelque chose ? Car en fait on était à froid… » a alors demandé le chroniqueur. Alors que tous ses collègues tentaient de savoir à quel niveau il ressentait des douleurs, Christophe Dechavanne a pointé du doigt le bas-ventre avant de se lâcher. Les cou*lles, j’ai mal aux cou*lles ». Toujours très élégante, a alors rectifié : « Les adducteurs ». Et le mal en point de rétorquer : « Ben les adducteurs et ce qu’il y a entre les adducteurs. Je vous remercie parce que j’étais froid comme un truc, maintenant je suis raide comme un piquet, je suis mort ».
ES

Lire Aussi  "Il aurait dû se taire" : Patrick Sébastien réagit aux propos polémiques de Pascal Praud sur les punaises de lit et charge le journaliste !
Advertisement

Á La Une