Connect with us

Divertissement

« 50 euros de retraite… vous êtes egorgée », la chanteuse star des yéyés, Annie Philippe, en pleurs chez Jordan de Luxe

Published

on

Nostalgique de la période « yéyé« , vous connaissez forcément la chanteuse Annie Philippe. Et pour cause, au milieu des années 60, tous les Français fredonnent son tube « Ticket de quai ».

Hélas, la carrière d’Annie Philippe n’est pas un long fleuve tranquille. Après plusieurs altercations avec son producteur, elle se retrouve sans le sou. Fort heureusement, elle a pu compter sur le soutien de quelques personnalités. Elle fait la première partie de concert ou une apparition dans un film aux côtés de Jean-Paul Belmondo.

En 2006, Annie Philippe participe à la tournée « Âge tendre et têtes de bois ». Hélas, un an après, l’aventure se termine pour
cette icône des sixties

. Une décennie plus tard, elle fait des confessions glaçantes dans ses mémoires. Souvent jugée par sa
consœur France Gall

à cause de ses fréquentations douteuses, elle règle ses comptes

A voir également :  « J’ai travaillé sans être déclarée », Stéphanie Fugain dévoile le montant de sa toute petite retraite

La double peine d’Annie Philippe

Comme chaque matin de la semaine, le journaliste Jordan de Luxe titille la curiosité des téléspectateurs. Voisine des bureaux du présentateur, Annie Philippe accepte de jouer la carte de la transparence. Ce qu’elle s’apprête à dévoiler sur sa retraite ne laisse personne indifférent. 

Tout d’abord, Annie Philippe jette un pavé dans la mare. Elle précise qu’elle perçoit 50 euros de retraite. Estomaqué, Jordan de Luxe essaie de savoir comment elle parvient à s’en sortir avec une si petite somme.

Dans son malheur, Annie Philippe sait qu’elle n’est pas un cas isolé

. Donc, pour se justifier, elle pointe du doigt ses ennemis d’hier. « J’ai fait confiance, on ne m’a pas déclaré, rien, un bordel total.« 

Grâce à une aide sociale de 700 euros, le budget mensuel d’Annie Philippe augmente un peu…mais ne lui permet pas de vivre décemment. D’ailleurs, elle estime que le début de sa descente aux enfers remonte à son divorce houleux. « Tout y est passé. À un moment, vous êtes égorgé, vous pouvez plus. »

Enfin, elle avoue qu’elle ne paie pas son loyer depuis « deux ans« . En plein procès avec son propriétaire, elle refuse d’ennuyer ses proches avec ses « angoisses et ses insomnies« . 

Alors, est-ce que la bouteille à la mer d’Annie Philippe va être entendue ? Est-ce que quelqu’un va lui tendre la main ? Suite dans notre prochain numéro ! 

Lire Aussi  "Je n’ai pas d’amis", Anisha de la "Star Academy" émeut les Français !
Advertisement

Á La Une