Connect with us

Divertissement

« Un produit pas abouti », Ophélie Meunier cash sur le raté de sa nouvelle émission

Published

on

C’était une première… et il n’a pas suscité l’engouement escompté. Ce samedi 6 avril, M6 lançait un nouveau talkshow intitulé La grande semaine présenté par
Ophélie Meunier

. Objectif : décrypter l’actualité de la semaine dans la bonne humeur aux côtés d’une bande de chroniqueurs. Sauf que ce premier rendez-vous ‘a pas attiré les foules. Au mieux, 453.000 curieux ont suivi le lancement de l’émission en access prime time. Ainsi, M6 arrive sixième du classement Médiamétrie sur cette case loin derrière 50′ inside présenté par 
Isabelle Ithurburu

sur TF1 et
Nagui

avec N’oubliez pas les paroles. Alors que s’est-il passé ?

Invitée de Culture médias sur Europe 1 ce lundi 8 avril, 
Ophélie Meunier

est venue défendre ses audiences pas franchement à la hauteur : « J’étais très stressée » a confié la maman de deux enfants qui officie également sur RTL. « Avec la direction de la chaîne, on se demandait ce qu’on pouvait proposer en plus et c’est vrai que ce format de talk-show, cela fait longtemps qu’on en parle et on s’est dit que ça pouvait être ça la bonne idée » a ajouté la jeune femme de 36 ans qui y croit dur comme fer.

Lire Aussi  “Les 12 coups de midi” : “Vous avez vu un ovni ?!” Jean-Luc Reichmann sidéré par l’annonce de son candidat

Déjà la fin du programme ?

Cela dit, pas question pour 
Ophélie Meunier

et la chaine de tirer d’ores et déjà un trait sur le programme. La compagne de
Mathieu Vergne

a été très claire à ce sujet et appelle à faire preuve de patience : « On a travaillé depuis la rentrée de septembre, et on a continué à affiner la proposition, et à affiner la bande qui fait l’émission. Et on est arrivé jeudi à l’enregistrement avec un produit qui n’est absolument pas abouti. Fort heureusement c’est une première, on a encore plein d’ajustements, et beaucoup de progrès à faire » a avoué la
journaliste

. Pour elle, la clef du succès se résume désormais à cette phrase : « Il va falloir trouver notre singularité. On va essayer d’être là avec de la douceur, de la positivité. Mais on a tout ça à construire et on le sait et on va bosser« , conclut l’animatrice de
Zone interdite

Lire Aussi  Magali Berdah : sa fille victime de harcèlement scolaire, elle décide d’agir

. Rendez-vous donc ce samedi 13 avril pour voir si les téléspectateurs sont prêts à changer leurs habitudes et adhérer à ce nouveau rendez-vous.

Advertisement

Á La Une