Connect with us

Divertissement

« Elle est née comme ça, nous trois sur un canapé » : la révélation de taille sur le « bébé » de Pierre Garnier

Published

on

525 000 streams en une seule journée.
Tel est le record

, sans compter les diffusions à la radio ou les ventes du single ainsi que les autres battus depuis, du titre Ceux qu’on était. Un morceau dont Pierre Garnier

, le gagnant de la Star Academy, est à l’origine et avec lequel il envoûte ses fans à chaque écoute.

Mais comment est né ce titre qu’il a eu la chance d’interpréter lors de la finale du programme animé par
Nikos Aliagas

? Joseph Kamel a donné la réponse. En effet, l’auteur-compositeur, et interprète, révélé par le télécrochet The Artist sur France 2 avec Nagui, connaît bien Pierre Garnier

. il est originaire de Caen, comme le gagnant de la Star Ac’. De fait, les deux se fréquentent depuis longtemps. Et ce, bien avant que l’acolyte d’Helena ne participe au programme de TF1.

Lire Aussi  "Pourquoi voulez-vous qu'on fasse ce que font les femmes ?" : Les propos de Michel Sardou sur les tâches ménagères choquent !

Dans un entretien accordé à Ciné Télé Revue, Joseph Kamel a évoqué cette relation particulière qu’il entretient avec Pierre Garnier mais aussi, de quelle façon est née le titre Ceux qu’on était, sur lequel il a collaboré. 

A voir également : « Star Academy » : « Mon gros bangala », drôle d’échange au lit, Candice et Pierre surpris

Un morceau qui est né dans un sous-sol, sur un canapé

« Pierre est un copain de Caen, entre artistes de Caen on se rencontre très vite. Et avant son aventure à la Star Ac’ est venue l’envie de créer des chansons ensemble. On s’est retrouvés dans le studio dans le sous-sol de chez mes parents, dans lequel j’ai fait beaucoup de chansons », a-t-il d’abord confié sans oublier de mentionner la chanteuse Daysy, également présente dans ce fameux « sous-sol ».

Lire Aussi  "On n'a plus d'argent !" : Camille Cerf (Miss France 2015) explique pourquoi elle n'est toujours pas maman !

Le trio aurait passé beaucoup de temps sur un « titre qui n’était pas l’idée » avant de finir « par switcher ». « Pierre m’a dit que ce qui l’intéressait, c’était les histoires d’amour qui ne finissent pas super bien mais dont on veut garder le meilleur », s’est souvenu Joseph Kamel. 

C’est une fois cette idée en tête, et une ligne directrice a suivre pour de bon, que Ceux qu’on était est née :  « La chanson est née comme ça : nous trois sur un canapé, une guitare, en 45 minutes, peut-être une heure. » Comme quoi, travailler dans un sous-sol peut souvent faire naître de somptueuses idées. 

Advertisement

Á La Une