Connect with us

Divertissement

Illan accusé d’agression sexuelle : déjà deux plaintes déposées contre lui ? Il s’exprime

Published

on

Illan : nos confrères de Libération ont sorti une information de taille : deux plaintes seraient déposées contre Illan. On vous dit tout ! 

Illan dénonce un acharnement

Beaucoup d’internautes sont déçus par Illan depuis qu’il est accusé d’agress*on sexu*lle. Alors, n’en pouvant plus de cette pression, Illan, est apparu en larmes sur les réseaux sociaux. Le candidat avait alors confié : « Les amis je vous dis la vérité, j’essaye de montrer que je suis fort mais ça fait un mois que je n’en peux plus. Je vous le dis, je n’en peux plus. J’essaye de garder la face mais j’arrive plus… Arrêtez, au moins s’il vous plaît, laissez ma famille tranquille, juste ça. (…) Ils ont rien demandé ».

Avant de poursuivre : « Tout le monde me dit de me taire que ça va passer mais je n’y arrive pas (…) Vous êtes en train de me tu*r ! (…) On ne me laisse pas tranquille (…) Ils sont en train de me comparer à Marc Dutroux (…) Je suis quelqu’un de fort mais là je craque (…) Tout le monde m’a tourné le dos. Alix a détruit ma vie ! Pour rien. (…)  Je vous jure que je n’ai pas fait ce truc. (…) Vous voulez que je meurs c’est ça ? (…) Il n’y a pas de plainte ni rien. Je suis en train de tout perdre… ». Alix, de son côté, a réagi à ses propos.

Mais cela ne semble pas avoir calmé la toile. Alors, le candidat des Princes et des Princesses de l’Amour a décidé, une nouvelle fois, de s’exprimer. Après avoir dévoilé quelques messages qu’il a pu recevoir, Illan a écrit sur son compte Instagram : « Il y a des gens qui osent dire que je joue la comédie… Même à mon pire ennemi je ne lui souhaite pas. Tout le monde me salit sur les réseaux sociaux. (…) Je ne sais plus quoi faire ».


Malgré son démenti, un célèbre média affirme le contraire…

Lire Aussi  Emma Lohoues choque la toile : “C’est moi qui ne dure pas…tu t’amuses, je te dépose”

Illan maintient qu’il n’y a aucune plainte

Lors d’une autre prise de parole, Illan a affirmé qu’aucune enquête ne serait en cours. « Quand il y a une enquête, tu as le droit à la présomption d’innocence. Moi il n’y a même pas d’enquête concernant les faits qui me sont reprochés par une influenceuse de télé-réalité et je n’ai pas le droit à cette présomption d’innocence », a-t-il déclaré.

Pourtant, nos confrères de Libération ont mené l’enquête. Ils se sont rendus compte qu’il y avait bien deux plaintes déposées contre lui. Déjà, durant l’enquête des journalistes de Libération, ils ont appris que les services du parquet de Lyon indiquent avoir reçu le 15 janvier 2020 « un courrier qui déposait plainte contre cet individu du chef de harcèlement sexuel dans le cadre d’une relation de travail» . Ce qui confirme alors le témoignage d’une candidate de LPDLA, Léa. Sauf que ce dossier a été classé sans suite. La procureur a expliqué : «Le 30 janvier, le parquet de Lyon saisissait les services de pol*ce pour faire préciser à la requérante les termes de sa plainte, et localiser le mis en cause. Les recherches menées par les services de pol*ce pour entendre la requérante, à partir des renseignements d’adresse fournis par cette dernière, restaient vaines. Ainsi, à réception de la procédure n’ayant pas permis l’audition de la requérante, le parquet de Lyon procédait, le 17 septembre 2020, au classement sans suite de cette procédure.»

Un journal fait des révélations sur l’affaire d’Illan

Une autre candidate a bel et bien porté plainte contre Illan et il s’agit de, Nathanya Sion. Elle a déposé plainte ce 7 décembre 2021, toujours selon Libération, pour «harcèlement, diffamation et agression sexuelle», pour des faits qui remonteraient au 9 janvier 2019. «Cela fait trois ans qu’on me traite de folle, je n’en peux plus de l’entendre me décrédibiliser, se servir de son côté séducteur, maintenant je veux le confronter », a-t-elle confié à nos confrères.

Lire Aussi  Elizabeth II et Philip réunis : images bouleversantes du cercueil descendant dans la crypte royale

Libération a également rencontré Jonathan Matijas qui avait balancé détenir une preuve contre Illan. Ce dernier a raconté : « Quand Seb [Sébastien Dubois, censé être en possession de la vidéo, ndlr] m’en a parlé la première fois, je ne pensais pas que ça pouvait être vrai, honnêtement. Mais dans le doute, le jour où j’ai su qu’Illan s’apprêtait à diffuser des mensonges sur ma vie privée, j’ai appelé Seb pour en savoir plus en espérant avoir de quoi le dissuader de me nuire.»  Il a confié à nos confrères toute la conversation qu’il avait enregistrée. On entend Sebby Daddy déclarer : «Tu peux pas comparer tes histoires et une vidéo d’un viol avec des gamines […] la vidéo dont on parle, tu peux le mettre en pris*n […] c’est tellement gros, ça va finir au tribunal, avec [des questions comme] qui te l’a envoyée, pourquoi, qui sont ces filles-là, qui d’autre était dans la soirée, quand, qui a filmé… anticipe-t-il, affolé. Mais moi les deux meufs je les connais, j’ai des photos avec, […] c’est prendre un risque de me n*quer ma carrière.»

« Accompagné par une avocate, Jonathan Matijas a déposé ce jeudi une lettre de dénonciation de faits de nature criminelle, selon l’article 40 du Code de procédure pénal, auprès du procureur de la république de Nice », peut-on lire sur Libération. C’est le procureur qui décidera des suites à donner à ce dossier, selon les éléments apportés.

Illan prend la parole

Forcément, après avoir vu que l’article était sortie, Alix a partagé le lien en story de son compte instagram.

Lire Aussi  Grégory Montel "terrorisé par les scènes amoureuses", un "souci très encombrant"


De son côté, Illan a tenu à réagir sur ses réseaux sociaux. Il a déclaré : « À chaque fois que je vais commencer à aller mieux, il y a un article qui va sortir. (…) Encore parler, sans preuve, sans rien. Je pense que si j’avais fait des choses graves, à l’heure actuelle je ne serais pas chez moi en train de manger du thon ». 

Illan a poursuivi : « On arrête des gens pour moins que ça ! Mon adresse, mon numéro de téléphone, tout le monde a tout. Je suis joignable et je me cache pas. (…) Je sais que je ne suis pas quelqu’un de méchant, je ne veux du mal à personne, j’ai joué de mon image durant des années, mais il y a des choses que je ne fais pas« . 

Le candidat affirme : « J’ai tout perdu. J’ai perdu mon travail, tant que je n’aurais pas prouvé que ce n’est pas vrai je ne risque pas de retourner faire le guignol à la télé. (…) J’ai perdu ma copine, j’ai perdu beaucoup d’argent, j’ai perdu ma dignité. Je ne pouvais même plus sortir dans la rue car j’avais peur de l’image que les gens avaient de moi ». Mais, Illan sait qu’il va se relever et maintient qu’il ne se laissera pas faire.


Illan (LPDLA) : accusé d'agression sexuelle, la prod' aurait pris une décision radicale !

Illan (LPDLA) : accusé d’agression sexuelle, la prod’ aurait pris une décision radicale !


Illan : alors qu’il doit prochainement apparaitre au générique de LPDLA, la production aurait pris une décision concernant Illan. 

Lire la suite

Á La Une