Connect with us

Divertissement

Cannes 2023 : Adèle Exarchopoulos glamour à souhait, l’actrice électrise le tapis rouge avec son crop-top moulant et sa jupe satinée – PHOTOS

Published

on

Voilà plusieurs heures que le monde entier a les yeux rivés sur le Festival de Cannes ! Ce mardi 16 mai 2023, la cérémonie d’ouverture a suscité les passions. Comme d’habitude, d’innombrables icônes du 7ᵉ art ont fait une divine apparition sur la Croisette. Au cours de cette 76e édition lancée au Grand théâtre Lumière, Michael Douglas a reçu – non sans émotion – une palme d’or d’honneur en récompense à son immense carrière.

Un prix très symbolique pour l’acteur américain. En maîtresse de cérémonie parfaite, Chiara Mastroianni a également accueilli sur scène sa mère, Catherine Deneuve, dont le visage a été mis à l’honneur sur l’affiche de cet événement de renom. Face à l’assemblée, l’actrice a cité un texte engagé de la poétesse ukrainienne Lessia Oukraïnka pour rendre hommage à sa nation ébranlée par la guerre : « Je pense beaucoup à l’Ukraine », a avoué, émue, la fidèle amie de Gérard Depardieu : « Je n’ai plus ni bonheur ni liberté. Une seule espérance m’est restée : revenir un jour dans ma belle Ukraine ».

Lire Aussi  Giuseppa : la jeune femme met l’hygiène de Paga en doute

à voir également :

Une montée des marches des plus réussies

Au lendemain de ce passage remarqué, d’autres célébrités ont fait crépiter les flashs des photographes. A l’instar d’Adèle Exarchopoulos venue pour la projection du film Monster de Hirokazu Kore-Eda. Pour rappel, l’œuvre est la première en compétition à être présentée. Outre le casting, d’autres stars ont fait le déplacement. A l’instar de Viola Davis, Ludivine Sagnier, Sara Sampiano ou encore Gemma Chan.

Avec son look des plus glamours, la maman d’Ismaël a attiré tous les regards. Cette fois-ci, la comédienne a opté pour un élégant crop top blanc nacré associé avec brio à une jupe « coupée façon sirène » comme l’ont relevé nos confrères de « Madame Figaro ». Un sans faute pour l’acolyte de Tina Kunakey. Au Festival de Cannes, la jolie brune est venue défendre le long-métrage « Règne animal » de Thomas Cailley aux côtés de Romain Duris, Tom Mercier ou encore Paul Kircher. Une équipe de choc en somme !

Lire Aussi  ‘Ça criait de partout’ : une attraction prend feu au Futuroscope avec deux personnes à bord

N.B

Advertisement

Á La Une