Connect with us

Divertissement

“Une absurdité sans nom” : Gad Elmaleh s’en prend au gouvernement en direct sur France 2 !

Published

on

Et si les vacances d’été se terminaient avant l’heure pour les élèves qui éprouvent des difficultés à l’école ? Si nous sommes encore loin de la mise en place de cette idée, Emmanuel Macronsemble beaucoup y réfléchir. C’est en tout cas ce qu’il a laissé penser le mercredi 23 août 2023, lors d’un entretien accordé au Point.

« Il y a trop de vacances, et des journées trop chargées », a confié le Chef de l’État à nos confrères pour expliquer qu’il souhaitait réorganiser le temps scolaire. En effet, le compagnon de Brigitte Macron souhaiterait que le retour sur les bancs d’école se fasse « dès le 20 août », notamment pour « les élèves qui en ont besoin afin de leur permettre de faire du rattrapage ».

A voir également : “Il va le regretter”, Arié absent du film de son frère Gad Elmaleh “Reste un peu” : ce qu’en pense vraiment l’humoriste

Lire Aussi  Arielle Boulin-Prat et Bertrand Renard, évincés des “Chiffres et des lettres”, traînent France Télévisions aux prud’hommes et réclament 530.000 euros chacun !

Une mauvaise idée pour la communauté enseignante

Une idée pas vraiment bien accueillie par le corps professoral. En effet, nos confrères de Ouest-France ont recueilli les témoignages de plusieurs professeurs, pas vraiment emballés par l’idée soumise par le Président de la République. « Les stages de réussite existent déjà. Je ne vois pas l’intérêt de cette mesure. Il faudrait déjà recruter plus de personnel au sein des RASED », confie par exemple Justine, une enseignante en banlieue parisienne.

Isabelle Vuillet, secrétaire générale à la CGT Éduc’action, dubitative, quant à elle, assure que « faire reprendre plus tôt des élèves qui ont déjà peu d’appétence pour l’école, c’est une fausse bonne idée ». « Il y a un côté stigmatisant. Ce n’est pas comme ça qu’on va réussir à les remotiver », a-t-elle déploré. Un avis partagé par un célèbre humoriste français : Gad Elmaleh.

Gad Elmaleh étonné et choqué par le gouvernement 

En effet, le papa de Raphaël, invité de Thomas Sotto et Marie Portolano ce jeudi 31 août dans Télématin sur France 2, a voulu faire part de son incompréhension au sujet de cette idée de la part d’Emmanuel Macron. « Ça m’a fait beaucoup rire l’initiative du gouvernement de commencer la rentrée plus tôt pour ceux qui ont des problèmes à l’école », a-t-il confié dans un premier temps avant que Marie Portolano ne lui demande : « Pourquoi ça vous a fait rire ? »

Lire Aussi  Pierre Dukan atteint de sclérose en plaques : le célèbre nutritionniste victime d’un médecin dépressif qui aurait tout inventé !

« C’est une absurdité sans nom. Parce que, je salue les efforts qui sont faits pour les gens qui n’arrivent pas à s’adapter à l’école. Mais c’est un peu absurde et comique », a-t-il poursuivi avant de préciser pour quelle raison il trouve cette idée « absurde » : « Les gamins qui sont encore dans l’été en train de jouer avec les copains, on leur dit ‘toi, arrête de jouer, tu vas venir avec nous, tu vas commencer l’école plus tôt. Pourquoi ? Comme t’aimes pas l’école, on va te punir’. C’est une école qui n’est pas ouverte et qui ne tend pas la main à ceux qui sont en difficulté ». Une manière franche de faire comprendre ce qu’il pense de cette idée.

R.F

Advertisement

Á La Une