Connect with us

Divertissement

22 ans après l’arrêt du « Juste Prix », Philippe Risoli accuse TF1 de lui avoir menti et révèle ce qu’il a entendu dans les bureaux de la direction !

Published

on

Il a été à la télévision ce que Nikos Aliagas, Nagui, ou encore Cyril Hanouna sont aujourd’hui. Dans les années 1980 et 1990, Philippe Risoli a été LE visage connu de tous les Français à l’animation. Notamment pour son rôle dans Le Juste Prix, Le Millionnaire, ou encore Jeopardy !. Aujourd’hui totalement disparu des écrans depuis son dernier « poste » à la tête de L’école des fans sur Gulli, l’animateur de 69 ans revient, le 7 septembre 2023, avec un ouvrage dans lequel il évoque sa carrière à la télévision mais aussi son enfance avant son arrivée sur le petit écran.

Des moments marquants de sa vie qu’il conte dans le livre Dites bien à mon fils que je l’aime aux éditions de l’Archipel. Pour l’occasion, l’ex-visage emblématique du PAF a accepté de se confier à nos confrères de Télé-Loisirsce lundi 4 septembre. Afin d’évoquer son départ de TF1, qui ne s’est pas déroulé comme tout le monde le pense. Selon ses dires, celui qui n’a pas hésité à pousser un coup de gueule contre l’impôt sur la fortune, le passage du franc à l’euro aurait eu raison de lui, et il a indiqué pourquoi.

Lire Aussi  Magali Berdah : accusée d’être trop refaite, elle explique ce qui l’a poussé à faire de la chirurgie

A voir également : “Dites bien à mon fils que je l’aime…”, les confidences poignantes de l’animateur du “Juste Prix”, Philippe Risoli

Pourquoi Philippe Risoli a-t-il été évincé de TF1 ?

« Il y a eu des changements à la direction de TF1 et je pense que sont arrivées des personnes qui, pour une raison que j’ignore, ne m’étaient pas forcément favorables. Certes, deux des trois émissions que je présentais venaient de s’arrêter, mais il restait Le Juste Prix », a-t-il rappelé dans un premier temps avant d’indiquer : « sauf qu’en 2001, avec le passage à l’euro, les candidats n’arrivaient plus à jouer et à évaluer correctement le prix des objets. Face à ce problème, avec la direction et la production de l’émission, nous avons décidé de faire une pause. »

De fait, l’animateur qui autrefois était proche de Nathalie Marquay assure qu’il n’a « pas été viré du Juste Prix ». « L’émission s’est temporairement arrêtée. J’avais pourtant deux beaux projets avec TF1, sauf que ça ne s’est pas fait », a-t-il tenu à clarifier. Un moment difficile, malgré tout, d’autant plus que cet arrêt brutal a tout changé dans sa vie.

Lire Aussi  "Je suis à bout..." : Benjamin abandonne “Koh-Lanta, le Feu sacré” !

Tout s’est arrêté pour l’animateur

« Moi qui avais accès à peu près à tout le monde, du jour au lendemain, je n’avais plus accès. Comme si un rideau était tombé », confie-t-il à nos confrères avant d’expliquer n’avoir jamais vraiment compris pour quelle raison les chaînes de télévision « se sont privées de [ses] services alors que tout marchait bien et [qu’il était populaire] ». « Quand je voyais la direction de TF1, c’était toujours très chaleureux, très cordial. C’est pourquoi la surprise était de taille », a-t-il conclu, sans rancune pour autant dans ses propos, bien qu’il ne comprenne toujours pas, à l’heure actuelle, pourquoi sa collaboration a cessé du jour au lendemain.

R.F

Advertisement

Á La Une