Connect with us

Divertissement

« Je t’arrête tout de suite, c’est non ! », le réalisateur de la série sur Bernard Tapie révèle ne pas avoir tenu compte de l’avis de l’homme d’affaires !

Published

on

Le 3 octobre 2021, Bernard Tapie décédait à Paris à l’âge de 78 ans. Si l’homme d’affaires français a laissé derrière lui quatre enfants et une veuve inconsolable, il demeure aujourd’hui un modèle de réussite aussi fascinant qu’intriguant. De quoi pousser le réalisateur Tristan Séguéla à réaliser une mini-série retraçant sa vie et son parcours parfois controversé.

À l’annonce du démarrage de ce projet, la famille de Bernard Tapie avait exprimé son mécontentement. Dominique Tapie, la veuve de l’homme d’affaires décédé en octobre 2021, avait même affirmé que son défunt époux était lui-même opposé à cette création. Dans un premier temps, l’acteur Laurent Laffite, qui incarne Bernard Tapie dans la mini-série, avait pris la parole.

« Tant qu’on n’est pas diffamant, on a le droit, en France, de raconter la vie d’un personnage public. Mais je peux comprendre une certaine appréhension quant au respect de la mémoire. » avait-il concédé.

Lire Aussi  Poupette Kenza : sa gender-reveal ne fait pas l’unanimité

Bernard Tapie : son échange tendu avec Tristan Séguéla au sujet du biopic

Ce mercredi 6 septembre 2023, c’est au tour de Tristan Séguéla de revenir sur cette opposition quant à la sortie de son projet. Invité sur les ondes de la radio France Inter, le réalisateur s’est entretenu avec Léa Salamé et a avoué avoir eu un échange tendu avec Bernard Tapie avant son décès.

« Je ne lui ai pas demandé son autorisation. Quand avec Laurent on s’est dit qu’on allait se lancer dans cette aventure, je me suis dit qu’il fallait que lui en informe » a-t-il déclaré. La journaliste lui demande alors si Bernard Tapie était effrayé et le réalisateur se remémore alors : « Je ne sais pas s’il avait peur mais je m’en souviens très bien, il m’a simplement dit : ‘Je t’arrêtes tout de suite, c’est non !' ».

Lire Aussi  "En France, tout le monde est négatif, ils se plaignent tout le temps et font la grève", à Nice, Tony Parker dézingue une nouvelle fois les Français !

Pas de quoi décourager Tristan Séguéla qui lui a alors répondu : « Écoute Bernard, je suis désolée, je ne suis pas vraiment venu te demander si je pouvais ou pas le faire, je suis venu te dire que j’allais essayer de le faire. Et je suis aussi venu te dire que d’une certaine manière, s’il y a bien un truc que tu m’inspires, c’est de ne pas écouter ceux qui te disent non ! ».

ES

Lire Aussi  "Cela me fait toujours quelque chose..." : Ces retrouvailles inattendues que Jenifer vient d'évoquer !
Advertisement

Á La Une