Connect with us

Divertissement

Plan Vigipirate : la conséquence sur les primes de la Star Academy se précise

Published

on

L’activation de l’alerte « urgence attentat » dans le cadre du plan Vigipirate a des répercussions étonnantes dans le domaine de la télévision, notamment la possibilité que les primes de la Star Academy ne soient pas diffusés en direct.

La Star Academy est un concours musical qui offre à de jeunes talents une formation intensive axée sur le chant et la danse. Chaque semaine, les candidats se produisent sur scène, et l’un d’entre eux est éliminé. Anisha, la grande gagnante de la saison 2022, qui a suscité des rumeurs de conflits avec ses camarades du château, a décroché en novembre dernier un contrat avec Sony Music Entertainment ainsi qu’un chèque de 100 000 euros.

En revanche, Léa Haddad, finaliste de la Star Academy 2022, n’a pas encore lancé de projet musical. Elle a cependant signé avec une maison de disques. Dans une interview accordée à Gala le lundi 30 octobre, Léa a révélé qu’elle était toujours en quête de sa direction artistique. Pour elle, la clé pour y parvenir est de « se connecter à soi-même ». Quoi qu’il en soit, avec la nouvelle année est venu un nouveau château. En effet, le château a subi une rénovation majeure cette année.

Lire Aussi  "Agressif et dépressif" : Paul El Kharrat fait tomber le masque et lève le voile sur les névroses "néfastes" qui l’habitent

De nouveaux changements en vue pour la prochaine saison

Cependant, ce n’est pas le seul changement à noter. Lors d’une conférence de presse le 4 octobre dernier, la chaîne a révélé sa quête d’un parrain plus engagé pour la nouvelle saison de la Star Academy. Cela fait en effet référence à Robbie Williams dont la disponibilité était limitée l’année passée. Ils recherchent maintenant une personnalité capable de s’impliquer dans au moins deux primes et de passer du temps au château. Pour ce faire, la production a reconnu avoir dû renoncer à certains noms prestigieux. Néanmoins, ils ont réussi à trouver la perle rare.

La première chaîne de France a annoncé qu’elle prévoyait de révéler très bientôt l’identité du nouveau parrain. De nombreux autres changements sont à prévoir, notamment dans le corps professoral et les émissions quotidiennes, que nous avons détaillés dans cet article. Enfin, un dernier ajustement est à signaler. En raison de contraintes budgétaires liées à divers facteurs, la durée de diffusion passe de 13 à 11 semaines cette année. Cela entraînera naturellement une réduction du nombre de candidats, passant de 16 à 13. Par conséquent, trois candidats ont vu leur rêve s’envoler à seulement une semaine du lancement de l’émission.

L’alerte « Urgence Attentat » et les conséquences sur la Star Academy

Le 14 octobre dernier, une attaque au couteau a tragiquement coûté la vie à une personne et blessé trois autres dans un lycée d’Arras. Élisabeth Borne a ainsi déclenché l’alerte « urgence attentat« . Il s’agit du niveau le plus élevé du plan Vigipirate. Cette mesure, prise dans l’intérêt de la sécurité des citoyens français, pourrait avoir des répercussions sur TF1 et plus particulièrement sur les émissions de la Star Academy. Selon les informations du Parisien, il y a déjà eu un changement de plan pour la 25e édition des NRJ Music Awards.

L’émission ne sera pas diffusée en direct, mais enregistrée l’après-midi pour être par la suite diffusée en différé. Cette mesure vise à prévoir une réponse en cas d’alerte à la bombe. En pareille situation, la production devrait évacuer l’ensemble des spectateurs présents pour faire intervenir des équipes de déminage. La production devrait ensuite réinstaller le public afin de reprendre l’enregistrement. La chaîne envisage d’adopter un dispositif identique pour la nouvelle saison de la Star Academy. Cependant, un problème subsiste. À savoir, le célèbre vote du public qui détermine l’élimination de la semaine à la fin du prime.

The post Plan Vigipirate : la conséquence sur les primes de la Star Academy se précise appeared first on Officielles.

Á La Une