Connect with us

Divertissement

Un français condamné après avoir voulu frapper à mort Zendaya

Published

on

La justice française a condamné à un français après que ce dernier ait menacé l’actrice américaine Zendaya. On vous dit tout !

Le tribunal correctionnel de Rennes (Ille-et-Vilaine) a jugé un quinquagénaire rennais ce jeudi 16 mai pour harcèlement à l’encontre de l’actrice Zendaya. Un cas pris très au sérieux, puisque la comédienne a dû mandater un cabinet américain de « gestion des risques » face au « harcèlement moral » de cet homme, commencé en septembre 2023 sur les réseaux sociaux.

Lorsque Zendaya est venue à Paris en février dernier, à l’occasion de l’avant-première du film Dune : Deuxième Partie, l’homme a récidivé en proférant de nouvelles menaces à son encontre. Selon le procureur de la République de Rennes Philippe Astruc, le prévenu avait d’abord tenu des propos « élogieux » à l’égard de la productrice américaine.

Un français condamné après avoir menacé Zendaya

Cet homme – qui se prénomme Laurent – est très vite devenu « haineux » et « désagréable ».  Et ce, notamment parce qu’il s’est rendu compte que Zendaya ne réagissait pas à ses propos. Toujours selon le procureur présent à l’audience, il aurait donc fait d’elle l’objet d’une « obsession délirante, véritable et macabre » et a créé de « multiples comptes » pour balancer des propos inacceptables, allant jusqu’au « délire érotomaniaque ».

Sur les réseaux sociaux comme X ou encore Facebook, l’accusé postait des montages scabreux, faisant poser Zendaya « à côté d’une saucisse » ou encore d’une « scie électrique », comme l’a rapporté Le Parisien. Plus inquiétant, il tenait aussi des propos menaçants, déclarant qu’il envisageait de kidnapper Zendaya « vingt minutes derrière un buisson » ou encore de la « frapper pour la tuer ».

Interdiction de contact

Durant les semaines précédents l’avant-première du film Dune : Deuxième Partie au Grand Rex à Paris, le rennais de 53 ans a proféré de « nouvelles menaces ». Les forces de l’ordre l’ont alors interpellé le 7 février 2024, puis il a été hospitalisé d’office pour une durée de trois mois. Le procureur a expliqué que c’est justement parce qu’il venait d’en sortir que le quinquagénaire souffrant de schizophrénie a été renvoyé en comparution immédiate au regard de sa « dangerosité ».

L’étude de son dossier médical a montré qu’il avait stoppé son traitement au moment des faits et se déclarait également consommateur de méthamphétamine. Le tribunal correctionnel de Rennes a donc prononcé une interdiction de contact avec Zendaya, et de détenir une arme pendant dix ans, avant de le déclarer irresponsable pénalement. Il a donc été renvoyé à l’hôpital psychiatrique en « hospitalisation complète. Il a déclaré :

Je reconnais les faits mais ce n’était pas le but recherché, a déclaré le prévenu à la barre. Je ne savais pas si elle avait eu connaissance de mes messages comme elle a des millions de gens qui la suivent. (…)Je pensais qu’on pouvait devenir amis. 

 

The post Un français condamné après avoir voulu frapper à mort Zendaya appeared first on Officielles.

Lire Aussi  Bilal Hassani révèle comment il a annoncé son homosexualité à son père, sur Facebook !

Á La Une