Connect with us

Divertissement

Faustine Bollaert : après 26 ans, un mariage qui vole en éclat pour « abus de biens sociaux, blanchiment d’argent et fraude à la TVA » !

Published

on

Depuis six ans, Faustine Bollaert fait les belles heures de France 2 avec son émission à succès « Ça commence aujourd’hui ». Sur le plateau de son programme phare, l’heureuse maman de deux enfants met à l’honneur d’innombrables témoignages : stars et anonymes sont les bienvenues. Bienveillante et empathique, l’épouse de Maxime Chattam a la même attitude sur le plateau et en coulisses. Elle est à fond avec vous. Elle vous écoute vraiment, elle n’a pas les yeux dans le vide », a assuré le journaliste Thomas de Bergeyck pour « Ciné Télé Revue » en avril 2023.

Et de renchérir : « C’est même déstabilisant, car elle vous regarde comme si vous étiez la personne la plus importante au monde. » Ayant eu l’opportunité de le voir en direct, le principal intéressé a été bluffé par sa consœur : « Je pensais qu’elle lirait ses questions sur un prompteur. Pas du tout. Elle n’a pas de prompteur. La première question est une fiche et ensuite, c’est du freestyle. Elle sait exactement où elle va. Elle est incroyable. »

Ce mardi 9 mai 2023, Faustine Bollaert sera de retour à l’antenne. Ainsi, ses téléspectateurs pourront découvrir le témoignage de Marie-Cécile qui a été entachée par un terrible scandale. Mariée depuis 26 ans à un « expert-comptable », cette mère de famille est tombée de haut en découvrant ses multiples activités frauduleuses. « C’est violent, exercice illégal de la profession […], abus de biens sociaux, blanchiment d’argent, minorations de recettes et fraude à la TVA. Il avait son propre cabinet. […] », a t-elle indiqué en les énumérant.

Lire Aussi  Jade et Joy Hallyday, adoptées : la vérité sur leurs parents biologiques

à voir également :

« J’ai eu excessivement confiance en cet homme… »

Jamais Marie-Cécile n’aurait imaginé un tel rebondissement dans sa vie personnelle : « Pour moi, c’était totalement abstrait. Je ne suis absolument pas de cet univers là, je suis honnête, droite, j’ai été élevée de façon excessivement respectueuse. Excessivement honnête […] Je me suis effectivement découvert avec un parfait inconnu avec des fraudes. C’est un escroc. Mon mari est un escroc ». A ce jour, elle ignore « la somme exacte détournée » par son époux.

Pour ne rien arranger, Marie-Cécile a aussi dû de rendre des comptes à la justice : « Je suis au même titre que lui, il est poursuivi pour une dette de 2 millions d’euros à ce jour. Je suis poursuivie parce qu’on est ‘le foyer fiscal’ […] donc ils ne font pas la distinction entre le foyer et l’épouse […] ce sont principalement des dettes d’origines professionnelles puisqu’il détournait de l’argent de son cabinet et je n’ai profité aucunement de l’argent en question […] ».

Lire Aussi  Julien Bert : de nouveau en couple ? Il se confie sur sa vie amoureuse

De fil en aiguille, la principale intéressée a aussi découvert que le père de ses enfants menait une double vie. « Il entretenait deux maitresses […] qui avaient des goûts certainement de luxe et des besoins importants. C’est une double trahison », a indiqué Marie-Cécile sous le regard médusé de Faustine Bollaert. Marquée par cette histoire, cette dernière a bien du mal à aller de l’avant. « Ce cauchemar, c’est irréel. Parce que j’ai épousé un homme qui était un bon père de famille. Le mari idéal », a regretté Marie-Cécile avant de conclure non sans amertume : « Il voulait une famille nombreuse issu lui-même d’une famille d’origine italienne dans laquelle les valeurs étaient très respectées : l’honnêteté, le travail, la mère de famille, les enfants et j’ai eu excessivement confiance en cet homme… »

N.B

Advertisement

Á La Une