Connect with us

Divertissement

Edouard Philippe a perdu ses cheveux, sa barbe et ses sourcils et évoque comme jamais ses deux maladies auto-immunes !

Published

on

 »Non, pas du tout… » Interrogé par la talentueuse journaliste Audrey Crespo-Mara pour le magazine 7 à 8 dans le cadre d’une interview qui sera diffusée ce dimanche 10 septembre, l’homme politique Edouard Philippe affirme ne pas être inquiet face aux retombées que pourraient avoir les deux maladies auto-immunes qui lui ont été diagnostiquées, sur son avenir politique. L’ancien Premier ministre d’Emmanuel Macron, souvent perçu comme le visage d’En Marche pour la présidentielle de 2027, a rappelé combien les deux pathologies en question, qui lui font tout de même perdre ses cheveux, sa barbe et ses sourcils, n’étaient ni dangereuses, ni « contagieuses ».

 »Ça n’a aucune espèce de gravité. Ce n’est pas contagieux, ce n’est pas douloureux, c’est comme ça ! En fait, quand vous perdez vos cheveux, et que vous êtes un garçon, que vous avez 52 ans, franchement tout le monde s’en fout ! C’est les sourcils qui sont surprenants. J’ai coutume de dire que je me suis longtemps demandé à quoi ça servait les sourcils et manifestement, ça sert à se faire remarquer quand c’est tombé. Et ça, c’est sûr que ça vous change le visage. Au début, moi, ça m’a surpris. Et puis, c’est comme tout, vous vivez avec… » a témoigné le maire du Havre.

Lire Aussi  Caroline Receveur atteinte d’un cancer : son époux Hugo Philip lui adresse un tendre message

 »J’invite toute personne à venir faire de la boxe avec moi »

Si, pour l’heure, rien ne dit qu’Edouard Philippe représentera le camp Macron en 2027, l’homme politique semble pour autant s’y préparer. Atteint d’alopécie et de vitiligo, deux maladies auto-immunes dermatologiques qui provoquent, pour la première, une chute de tous les poils, et pour la seconde, l’apparition de tâches blanches, l’homme fort du camp Macron, qui est régulièrement désigné comme la personnalité politique préférée des Français devant Marine Le Pen ou Rachida Dati, Edouard Philippe a motivé subtilement une potentielle candidature : ‘‘J’ai vécu des périodes assez stressantes à Matignon. J’ai vu des gens qui résistaient mal au stress… Ils ont peut-être encore leurs cheveux, mais sur le moment, ils ont mal résisté au stress. Moi, j’ai le sentiment que dans les moments où ça a été dur à Matignon, j’ai plutôt gardé mon sang-froid. »

Lire Aussi  "J’ai honte, je suis désolée", Leïla Bekhti et Jonathan Cohen perturbés en pleine interview sérieuse : Géraldine Nakache a fait une boulette !

Et de poursuivre, évoquant plus que jamais l’éventualité d’une élection à venir :  »J’ai coutume de dire que si les Français se disent qu’il faut impérativement que les candidats aux élections aient de longs cheveux, je n’ai aucune chance ! Ma santé est excellente et j’invite toute personne qui en doute à venir faire de la boxe avec moi ». Alors, le président d’Horizons sera-t-il l’homme fort de la présidentielle 2027 ? Pour l’heure, rien n’est moins sûr.

La rédaction 

Advertisement

Á La Une