Connect with us

People

« J’ai encore du mal… » : Alice Varela évoque ses difficultés à jouer dans Demain nous appartient

Published

on

Il s’en passe, des choses, du côté du port de Sète ! Dans la série « Demain nous appartient », les personnages ont à peine le temps de respirer entre deux intrigues et, pour Alice Varela, ces enchaînements sont parfois difficiles à vivre.

Elle a parcouru du chemin avant de devenir l’un des personnages principaux de la série Demain nous appartient. D’abord interprétée par Coline Bellin, puis par Sylvie Filloux, Judith Delcourt-Bertrand est campée depuis des mois par Alice Varela. On l’a d’abord connue toute jeune, dotée d’une perruque rose. Aujourd’hui, c’est une belle jeune femme, épanouie, qui reprend le flambeau de l’exploitation ostréicole des Huîtres de Jeanne.

En acceptant d’intégrer la famille la plus importante de la série de TF1, Alice Varela ne se doutait peut-être pas qu’elle serait frottée à tant de péripéties et de coups durs. En l’espace de quelques semaines, Judith a failli mourir dans une grotte, a été séquestrée par un malade, a vécu des ruptures, des deuils, des explosions et diverses agressions. Voilà qu’elle vient de perdre l’amour de sa vie, Noa Josse – joué par Tristan Jerram – à cause de son oncle ! Toutes ces scènes, forcément, restent difficiles à vivre pour l’actrice de 23 ans.

Lire Aussi  Familles nombreuses : Une tribu quitte le programme, des "problèmes de santé" en cause

« J’ai encore un peu de mal, avoue-t-elle dans les colonnes du magazine Télé Star. Je suis du genre ‘éponge’ et j’ai besoin d’apprendre à mettre une distance entre le personnage et moi. Le problème, c’est que lorsque je sors de ces scènes assez fortes pour en jouer de plus légères, j’ai tendance à me déconcentrer et à rigoler avec mes partenaires. Mais c’est ça aussi la famille DNA. Et ça fait du bien ! » Heureusement, l’avenir sur TF1 lui promet un peu de légèreté.

Ingrid Chauvin, « une vraie petite maman »

Les téléspectateurs avaient bien repéré que Jordan craquait pour Judith. Selon les confessions d’Alice Varela, son personnage s’apprête à vivre un trio amoureux. En dehors des tournages, la comédienne peut également compter sur sa famille de fiction, composée par Clément Rémiens, Alexandre Brasseur et Ingrid Chauvin, devenue une vraie maman pour elle, même quand elle est partie pendant 3 mois, dernièrement, pour un stage aux Etats-Unis. « A l’aéroport, les adieux ont été comme avec ma propre mère, révèle-t-elle. Puis lorsque j’étais là-bas, elle m’envoyait régulièrement des messages comme une vraie petite maman. Nous avons créé un groupe Whatsapp avec toute la famille Delcourt et je donnais des nouvelles…« 

Lire Aussi  Phil Collins : De quelle maladie est-il atteint ?

Retrouvez l’interview d’Alice Varela dans le magazine Télé Star, n°2392, du 1er août 2022.

Advertisement

Á La Une