Connect with us

Divertissement

« Je ne servais à rien » : Benjamin Castaldi sans filtre sur « TPMP », il revient sur les raisons de son départ

Published

on

C’est l’événement de la rentrée. Après sept saisons passées dans Touche pas à mon poste, Benjamin Castaldi a décidé de quitter l’émission de Cyril Hanouna pour prendre un nouveau tournant dans sa carrière : celui de l’écriture et de la mise en scène. L’animateur star de TF1 s’est associé à l’écrivain à succès Eric-Emmanuel Schmitt pour écrire la pièce Bungalow 21, dans laquelle deux couples mythiques du cinéma français séjournent en même temps dans le luxueux Beverly Hills Hôtel de Los Angeles. Ces deux couples, ce sont Simone Signoret et Yves Montand d’une part, et Marilyn Monroe et Arthur Miller de l’autre.

Au fil des rencontres et des discussions, les deux stars hollywoodiennes deviennent amies, jusqu’au jour où Arthur Miller s’enfuit, faisant chuter Marilyn Monroe dans la dépression et la dépendance aux barbituriques. Une pièce de théâtre choc, dans laquelle se donnent la réplique Emmanuelle et Mathilde Seigner. Les deux rôles-titres masculins sont quant à eux portés par Vincent Winterhalter et Michaël Cohen.

A voir également : TPMP : une chroniqueuse emblématique quitte le programme

Lire Aussi  Tibo InShape : il devient l’influenceur français le plus suivi sur Instagram

 »Je me sens libéré »

Depuis plusieurs semaines, Benjamin Castaldi enchaîne les interviews pour assurer la promotion de cette pièce de théâtre, mais aussi du roman tiré de cette dernière, et publié par Eric-Emmanuel Schmitt aux éditions Albin Michel. Invité ce mardi 12 septembre de Sud Radio dans L’œil de l’expert, Benjamin Castaldi a une fois de plus répondu aux inlassables questions portant sur sa participation à Touche pas à mon poste pendant sept ans, et sur les raisons de son départ.

Cash, sans filtre, l’animateur à succès de Secret Story et de Loft Story,a révélé que le virage éditorial de l’émission l’avait étouffé la saison passée, et l’avait conduit à prendre la décision brutale de partir :  »Je me sens libéré parce qu’en fait (…) le virage éditorial que l’émission a prise était indispensable pour pouvoir rester dans les meilleurs talk-show. Et moi, comme je l’ai déjà dit, je ne suis pas éditorialiste politique, je ne suis pas sociologue, et j’ai rien à dire, et je n’ai pas envie de donner mon avis, ni sur l’abaya, ni sur… Ce n’est pas mon métier ! »

Lire Aussi  « Gros hypocrite » : Maeva Ghennam partage une conversation compromettante avec Cyril Hanouna

 »J’étais payé à rien foutre ! »

Et de poursuivre :  »J’ai passé une année très compliquée (…) On avait fait le tour de mes ex-femmes, de mes histoires d’oseille, de mes dettes, de toutes mes frasques, de mes s*ins, de mes petits yeux (…) Ce n’est pas ça qui m’a dérangé. Ce qui m’a dérangé, c’est que, un, je n’étais pas du tout présent les six derniers mois, on ne va pas se mentir. Je ne disais plus rien. C’est ce qu’il y a de pire. Et plus je me rendais compte que je servais à rien, et moins je parlais ».

Agacé par les blagues de Cyril Hanouna qui lui rappelait régulièrement dans l’émission qu’il ne parlait pas et qu’il  »était payé à rien foutre », Benjamin Castaldi a fini par prendre une décision que l’animateur et producteur de TPMP a respectée :  »Cyril était forcément conscient, même si on est supers potes et on se téléphone un jour sur deux, je comprends que ça devait l’énerver de se payer Castaldi pour que le mec ne dise rien à l’antenne (…) Déjà, en décembre j’avais du mal, j’étais pas bien, et je savais qu’il fallait que je passe à autre chose ».

Lire Aussi  Maeva Ghennam : elle serait décidé à récupérer Greg Yega

l.V.

Advertisement

Á La Une