Connect with us

Divertissement

« Ok je me tais » : Lea Salamé recadrée par Muriel Robin en pleine déclaration choc sur son homosexualité

Published

on

Un long plaidoyer de cinq minutes. Ce samedi 16 septembre 2023, dans un nouveau numéro de Quelle Epoque sur France 2, Muriel Robin a fait part de sa tristesse et sa déception. En effet, l’humoriste de 68 ans a regretté, face à Léa Salamé, qu’on ne laissait pas assez leur chance aux comédiens h*mos*xuels dans le milieu du cinéma selon elle. Une déclaration qui n’a pas manqué de faire réagir en plateau, et de choquer l’animatrice, admirative de la prise de parole de son invitée.

Toutefois, la compagne de Raphaël Glucksmann a eu droit à un léger « recadrage » de la part de Muriel Robin lorsqu’elle a souhaité donner son avis sur le sujet. Tout a commencé lorsque l’ex-acolyte de Pierre Palmade a révélé être « la seule actrice au monde à dire son homosexualité, au monde ! ». « Vous êtes la seule actrice au monde ? », s’est alors étonnée l’animatrice avant que son invitée ne continue : « Oui, on va dire Jodie Foster ». D’accord avec les propos de l’humoriste, Léa Salamé a alors surenchéri : « Jodie Foster oui… ». « Stop, stop j’y vais et après vous continuez. Pour qu’on gagne du temps j’y vais avant et peut-être…« , l’a alors coupée Muriel Robin.

A voir également : « Pour elle c’est intolérable » : Pierre Palmade lâché par Muriel Robin… qui regrette de lui avoir rendu visite à l’hôpital

Lire Aussi  French Days : meubles, vêtements, linge de maison, literie pas cher... promotions de folie chez La Redoute !

Léa Salamé reprise par Muriel Robin

Un brin décontenancée, celle qui présente la deuxième saison de Quelle Epoque s’est alors résignée : « Ah ben d’accord. Ok je me tais ! ». Pas de quoi plomber l’ambiance malgré tout. En effet, Muriel Robin a pu poursuivre son long plaidoyer et donner quelques arguments pour appuyer ses propos.

« Pourquoi les comédiens se taisent tous ? Je connais les acteurs homos, et on ne saura jamais qu’ils sont homos », a confié l’humoriste de 68 ans qui va partager la scène avec Pierre Arditi dans la pièce Lapin dans les prochaines semaines. « Jodie Foster s’est tue pendant 30 ans, Kristen Stewart était d’abord avec Robert Patinson donc son homosexualité est un peu rock. Dans le cinéma on ne vaut rien. J’ai pleuré tous les jours toutes les larmes de mon cœur. Quand on est h*mos*xuels, on n’est pas désirables », a-t-elle déploré.

Lire Aussi  "QUEL SCANDALE !", Jean-Luc Reichmann évoque comme jamais l'affaire Bastien, candidat des "12 coups de midi" tabassé à mort

La terrible demande de l’humoriste

Un constat qui amène Muriel Robin à prévenir les jeunes qui veulent se lancer dans le cinéma et qui souhaitent assumer leur homosexualité : « Il faut dire aux jeunes comédiens et comédiennes, que les producteurs et réalisateurs leur disent : ce n’est pas la peine qu’ils fassent ce métier ». »J’ai rempli des Zénith pendant 30 ans. Dans ce métier on a besoin d’être désiré, comment vous faites quand vous ne l’êtes pas ? Et bien vous fumez, vous buvez », a-t-elle conclu. Un constat terrible qui n’a pas manqué de faire réagir et réfléchir en plateau.

R.F

Advertisement

Á La Une