Connect with us

Divertissement

Interrogée sur la surexposition de ses deux enfants sur les réseaux sociaux, Jessica Thivenin évoque pour la première fois, les « prédateurs sexuels » !

Published

on

Ce dimanche 17 septembre 2023, France 5 diffusait un documentaire poignant intitulé Enfants sous influence : surexposés au nom du like. Réalisée par Elisa Jadot, cette œuvre met en lumière les conséquences dramatiques des réseaux sociaux sur les mineurs et souligne la dangerosité de leur exposition aux « prédateurs sexuels » actifs sur la Toile. Pour l’occasion, Marseillais et célèbre influenceuse suivie par plus de 6 millions de personnes sur Instagram, a partagé sa perspective sur ces enjeux cruciaux.

Maman d’une petite fille d’un an et demi prénommée Leewane et d’un garçon de 3 ans et demi prénommé « On ne s’imagine pas qu’il y ait des gens bizarres sur les réseaux sociaux. On n’y pense pas. Je n’ai pas l’impression qu’on met nos enfants en danger parce qu’ils apparaissent dans nos stories en train de faire une partie de football et tirer dans un ballon », estime-t-elle.

Lire Aussi  Anggun : la chanteuse tacle le rappeur Jul en direct sur TF1

A voir également : « En France, je ne suis pas le bienvenu » : Thibault Garcia plus cash que jamais, ses étonnates confessions

« Tu ne peux pas disparaître du jour au lendemain »

Pour « avoir le choix ». « Tu ne peux pas disparaître du jour au lendemain. […] On fait tout ça, on partage notre vie pour pouvoir gagner de l’argent et mettre notre famille à l’abri. Je ne pense pas utiliser mes enfants pour faire mon business. Par contre je partage ma vie parce que j’ai toujours partagé ma vie avant mes enfants, après mes enfants et je le ferais plus tard quand mes enfants ne seront peut-être plus là. La seule chose qui pourrait me faire arrêter demain, c’est qu’il n’y ait plus Instagram et plus Snap. »

Heureuse de sa réussite, Jessica Thivenin espère également que ses « enfants soient fiers » de ce qu’elle et son mari ont accompli. « Parce que nous, on n’a pas eu la chance de grandir dans les mêmes conditions », assure-t-elle bien décidée à poursuivre ses activités.

Lire Aussi  “Elle est partie apaisée…” : le compagnon de Léa Salamé, Raphaël Glucksmann fait une triste annonce

V.B 

Advertisement

Á La Une