Connect with us

Divertissement

Yannick Noah de nouveau épinglé par Arthur : l’animateur n’a pas supporté sa dernière prise de parole

Published

on

Alors que le conflit israélo-palestinien oppose déjà des millions de personnes à travers le monde, voilà que le sujet divise également les personnalités publiques françaises. Le 17 octobre dernier, l’attaque d’un hôpital dans la ville palestinienne a suscité de nombreuses réactions dans le monde entier. En effet, l’hôpital Al-Ahli de la ville de Gaza, a fait l’objet d’un bombardement. Entre 200 et 500 personnes ont été tuées, selon des sources palestiniennes.

Si d’un côté on assure qu’il s’agit d’une attaque du Hamas, d’autres assurent qu’il s’agit d’une attaque israélienne. De quoi engendrer des divergences d’opinions et de réactions. Au lendemain de l’attaque, Yannick Noah a pris la parole pour s’indigner en déclarant : « Et maintenant les hôpitaux… ». Très vite,
l’animateur Arthur s’était empressé de le corriger avec un message plutôt houleux

.

« Coucou Yannick Noah, il manque une phrase dans ton texte : « maintenant les hôpitaux bombardés par les TERRORISTES. Ça évitera de jeter de l’huile sur le feu » avait-il en effet tenté de rectifier.

Lire Aussi  Michel Cymes atteint d’un cancer : l’animateur star de France 2 l’a "découvert par hasard" et en parle pour la toute première fois !

Arthur s’en prend une nouvelle fois à Yannick Noah

Arthur semble avoir pris l’ancien champion de tennis pour cible puisqu’il y a quelques heures, il a encore partagé un message sur Instagram pour le corriger. « Coucou Yannick Noah un petit effort et tu vas y arriver. Dans tes chiffres, il manque 1400 personnes, brûlées, violées, décapitées, égorgées, démembrées et assassinées par des terroristes. Dont 35 Français morts et 9 disparus. Chiffres auxquels il faut ajouter 5 500 blessés et 240 otages. Du monde entier. On peut avoir autant d’empathie pour un bébé juif que pour un bébé palestinien. C’est mon cas. Mon cœur saigne de la même manière pour les 2. Et toi ? ».
Une réponse à une story de Yannick Noah qui avait simplement écrit en blanc sur noir, le nombre 8800, certainement pour dénoncer le nombre de morts du côté palestinien depuis la reprise du conflit le 7 octobre dernier.

Lire Aussi  Britney Spears : la star s’attaque à sa famille avec un message rempli d’amertume

ES

Advertisement

Á La Une