Connect with us

People

Charles Berling propriétaire d’un grand voilier : « Il me ruine copieusement »

Published

on

Au premier plan dans le deuxième épisode de l’émission « Rendez-vous en terre promise », Charles Berling a fait quelques confidences concernant son rapport à la mer, révélant par la même occasion être l’heureux propriétaire d’un bateau, qui lui engendre cependant quelques contraintes financières.

Charles Berling est un acteur confirmé, nommé à cinq reprises aux César et récompensé plusieurs fois pour ses performances au cinéma, notamment à la 2e cérémonie des Lumières en 1997 grâce à son rôle dans le film Ridicule. C’est aussi un amoureux des planches, que ce soit en tant que metteur en scène (Ordure, Caligula, Fin de partie) ou en tant que comédien (plus de 50 représentations à son actif). Il est notamment le Directeur du théâtre Liberté de Toulon.

Mais en parallèle de sa vie d’artiste, Charles Berling, séducteur dans l’âme, est également un amoureux de la mer, et plus particulièrement de la voile. C’est en tout cas ce qu’il a affirmé dans le deuxième épisode de l’émission Rendez-vous en terre promiseprogramme présenté par Olivia Cattan qui propose à des personnalités de découvrir les mille visages d’Israël – qui lui est entièrement consacré.

Lire Aussi  Tony Yoka impliqué dans une affaire de corruption et bientôt déchu de son titre olympique ?

« Un bateau, c’est pas de l’immobilier »

« Pour moi le théâtre et la voile c’est la liberté, c’est magnifique » a-t-il expliqué, lui qui a pris l’habitude, dès l’enfance, de « monter sur des bateaux » et d’être « tout le temps dans l’eau« . Il a ensuite révélé être le propriétaire d’un « grand voilier de 15 mètres« , qu’il « aime beaucoup » mais qui le « ruine copieusement ». « Un bateau, c’est pas de l’immobilier, c’est une propriété qui ne fait que coûter cher » a-t-il constaté. Mais c’est une réalité qu’il semble accepter, tant il prend de plaisir à naviguer. « C’est un bateau italien vraiment magnifique. Il avance bien, il est extrêmement performant à la voile puis il est confortable » a détaillé l’acteur de 64 ans, qui s’est déjà confié sur sa sexualité, avant de raconter ses épopées en mer.

Lire Aussi  "J'ai dû perdre un million" : Benjamin Castaldi, victime d'une arnaque, a dilapidé son héritage

« Ce qui fait que l’été, dès que je peux, je pars avec en Sicile. Je fais la Méditerranée. J’aimerais bien un jour venir jusqu’ici » a-t-il ajouté alors qu’il se trouvait au bord de l’eau à Tel-Aviv. Pour rappel, le premier épisode de ce programme était consacré à la chanteuse Joyce Jonathan.

Advertisement

Á La Une