Connect with us

Divertissement

« Top chef » : après une dépression, ce célèbre candidat plaque tout

Published

on

Figure phare de l’édition 2023 de Top Chef, Alexandre Marchon s’est rapidement imposé dans la compétition comme l’un des candidats les plus doués de la saison. Avant de briller face à 
Philippe Etchebest

et l’ensemble du jury de l’émission culte, le beau brun avait déjà fait ses preuves dans Un dîner presque parfait. Autodidacte, le jeune homme avait également ouvert son propre restaurant dans le 11e arrondissement de Paris. Mais alors que tout semblait aller pour le mieux pour le restaurateur, ce dernier a pris ses réseaux sociaux ce jeudi 25 janvier 2024 pour annoncer la fermeture de son établissement.

A voir également : Hélène Darroze obligée de fermer son restaurant, seulement 7 mois après son ouverture !

« J’ai appris la dépression« 

« Bonjour à toutes et à tous, c’est avec le cœur aussi léger que peiné que je vous annonce que j’ai pris la décision de vendre mon restaurant », a-t-il écrit sur Instagram. Et de poursuivre : « Après quatre ans et demi d’activité, j’ai décidé de tourner cette page de ma vie. Principalement parce que mes envies ont changé, parce que je suis fatigué, parce que je suis allé jusqu’au bout, et j’en suis fier, aussi parce que mes certitudes ont volé en éclat, ou alors parce que comme dit Mbappé : ‘la restauration elle a changé‘ ? »

Par la suite, l’ancien candidat de Top Chef a évoqué l’impact de la crise sanitaire sur sa carrière et son moral. « Grâce à ce restaurant, dans lequel j’ai mis tout mon cœur, j’ai appris la responsabilité d’avoir une adresse au quotidien, la beauté de ce métier, la dureté de ce métier. J’ai appris la détermination à réussir malgré les embûches. J’ai appris le Covid sans aides de l’État, les succès et les éloges, les échecs et les salles vides, les choix qui ne payent pas et les bonheurs inattendus. J’ai appris que c’est trop pour une seule personne. J’ai appris la remise en question 2 fois par jour, 10 fois par semaine. […] J’ai appris la dépression. J’y ai vécu mes plus grands bonheurs et mes peines les plus profondes », a-t-il ajouté avant de préciser qu’il voulait « retrouver le plaisir de cuisiner pour cuisiner ».

V.B

Lire Aussi  Le Reste du Monde 2 : lieu, casting, date… les détails de la saison à venir
Advertisement

Á La Une