Connect with us

Divertissement

Shanna Kress : inquiète pour son fils, elle ne souhaite pas le scolariser en France

Published

on

Au vu des récents événements dans les écoles françaises, Shanna Kress confie son inquiétude et prend une décision radicale. Découvrez la !

Le 27 novembre 2022, Shanna Kress et Jonathan Matijas ont accueilli leur premier enfant, un petit garçon prénommé Loüka. Si cet enfant est le fruit d’un amour inconditionnel entre les deux influenceurs, il est aussi issu d’un parcours difficile et éprouvant pour les parents. Outre les symptômes liés aux premiers mois de grossesse, Shanna a dû subir une IVG sélective. En effet, alors qu’elle était enceinte de jumeaux, l’un des deux était atteint de trisomie.

Si les jeunes parents ont un parcours semé d’embûches, ils sont régulièrement la cible de commentaires haineux sur la Toile. Obligés de se justifier constamment sur leurs actes, ils semblent épuisés de devoir rendre des comptes à des inconnus. Toutefois, les deux tourtereaux continuent de partager leur quotidien avec leur communauté, et se confient sur leurs difficultés et leurs peurs de jeunes parents.

Une série d’agressions dans le milieu scolaire inquiète la jeune maman

Il faut dire que l’actualité en France est plutôt chargée ces derniers jours. En effet, plusieurs violentes agressions d’élèves, dont une mortelle, ont eu lieu cette semaine. En effet, un adolescent de 15 ans a été passé à tabac jeudi à la sortie de son collège de Viry-Châtillon. Le parquet d’Evry a annoncé une triste nouvelle, ce dernier est décédé des suites de ses blessures. Aussi, une jeune adolescente a été agressée à Montpellier. L’agression de la jeune Samara âgée de 13 ans s’est produite mardi vers 16h devant son collège Arthur-Rimbaud.

Lire Aussi  Ellen Pompeo sur le départ : la star de "Grey's anatomy" s'absente de la série, les fans dépités !

La jeune fille, « gravement blessée », est tombée dans un coma, dont elle était sortie mercredi dernier. Aussi, une autre adolescente a été rouée de coups à Tours. À ce titre, Emmanuel Macron a appelé à « protéger l’école d’une forme de violence désinhibée« . Aussi, le Président de la République insiste : « Nous serons intraitables contre toute forme de violence« . Si toutes les mamans de France sont inquiètes pour leurs enfants, une influenceuse a décidé de se servir de sa notoriété pour faire bouger les choses. À ce titre, Shanna Kress est sortie du silence.

Shanna Kress prend une décision radicale

C’est à la suite de cette série d’agressions que l’influenceuse a tenu à prendre la parole sur ses réseaux. Jeune maman d’un petit garçon elle a confié sa vive inquiétude de scolariser son enfant en France. Instigatrice du hashtag #protégeonsnosenfants, Shanna Kress semble dévastée et inquiète pour l’avenir de son fils. Alors que son fils est âgé d’un an et demi, elle s’est exprimée sur son compte Instagram :

J’ai très peur de me dire que mon fils va aller à l’école aujourd’hui en France, avec tout ce que je vois

Angoissée et apeurée, elle souhaite se servir de sa notoriété pour passer un message fort sur ses réseaux sociaux. À ce titre, la jeune maman veut essayer « de faire du bruit et de faire bouger les choses« . Elle incite sa communauté à partager son hashtag, et à faire cesser ce harcèlement et cette violence au plus vite.

Lire Aussi  Laeticia Hallyday réussit un expxloit après s'être recueillie sur la tombe de Johnny : elle vole

Que pensez-vous de l’initiative de la compagne de Jonathan Matijas ?

The post Shanna Kress : inquiète pour son fils, elle ne souhaite pas le scolariser en France appeared first on Officielles.

Á La Une