Connect with us

Divertissement

Alexia Laroche-Joubert présidente de Miss France : elle va apporter plusieurs modifications au concours

Published

on

Alexia Laroche-Joubert : elle est la nouvelle présidente de la société Miss France et elle souhaite que les nouvelles miss soient les ambassadrices du « girl power ».

Alexia Laroche-Joubert est la présidente de Miss France

La nouvelle est tombée le 13 octobre dernier : Alexia Laroche-Joubert a été nommée présidente de la société Miss France. Une chose est sûre, si elle a accepté ce poste c’est pour améliorer l’image de cette élection qui lui semble bien trop désuète à présente. Lors d’une interview accordée au Parisien, la nouvelle directrice a confirmé qu’elle souhaitait donner une nouvelle image à ce concours.

Un concours initialement mené par Geneviève de Fontenay, puis Sylvie Tellier l’a remplacée en 2007.  Du côté de la présidence, on retrouvait Nicolas Coppermann, le patron d’Endemol. Dans un communiqué paru le mercredi 13 octobre, on a appris qu’on retrouvait désormais Alexia Laroche-Joubert à la présidence de la société Miss France. L’ancienne directrice de la Star Academy est bien décidée à apporter quelques changements. Ce qu’elle veut avant tout, c’est apporter de la modernité et dépoussiérer l’image de ce concours.

Lire Aussi  Chimène Badi amincie et sensuelle en jupe en cuir face à Arielle Dombasle glamour !

Alexia Larohe-Joubert souhaite changer l’image de l’élection de Miss France

Chaque année, ce concours croule sous les critiques notamment parce que les jeunes femmes défilent en maillot de bain. Le féminisme est donc remis en cause. En revanche, pour Alexia Laroche-Jourbet il n’y a rien de mal à assumer sa féminité : “Est-ce que l’on va dire à Beyoncé qu’elle n’est pas féministe sous prétexte qu’elle est en maillot dans ses clips ?”. Toutefois, ce qu’elle veut c’est que ces femmes fassent leur place dans la société.

Selon Alexia Laroche-Joubert, elles doivent pouvoir devenir : “des cheffes d’entreprise, influenceuses, des personnes qui comptent dans la société civile et véhiculent l’image de femmes modernes qui s’assument, gagnent leur vie. Elle souhaite que Miss France soit une sorte d’ascenseur sociale pour ces femmes. Rappelons que notre Miss France actuelle souhaite devenir une directrice d’Ehpad.

Lire Aussi  Maeva Ghennam : prête à tout pour récupérer Greg Yega ? Elle le fait savoir

Au niveau des contrats, il y a bien des choses que la nouvelle présidente s’apprête à changer : « L’obligation d’être célibataire ? Je ne vois pas la raison, c’est idiot et obsolète. Pas d’enfant ? C’est vrai qu’elles vont énormément bouger l’année de leur élection. Gérer une vie de famille, ce n’est pas simple. Mais je trouve ça dommage. Moi je suis une cheffe d’entreprise, j’ai deux enfants que j’ai élevés seule et je me suis organisée. Donc oui je trouve cette règle obsolète. En revanche, pour l’interdiction de voir les Miss avec de l’alcool ou une cig*rette, il y a une raison : elles sont filmées. Et on n’a pas le droit, suite à la loi Evin, de fum*r ni de boire quand on est filmé. ». c’est le 11 décembre prochain qu’on connaitra le nom de celle qui succèdera à Amandine Petit (qui a présenté sa grande soeur). En présence d’Alexia Laroche-Joubert.

Lire Aussi  Florent Pagny atteint d'une tumeur inopérable : Patrick Fiori donne de ses nouvelles

Et vous, qu’est-ce que vous en pensez ?

Par ailleurs, nous vous disons que l’ex-Miss France Delphine Wespiser avait été agressée dans la rue.

Á La Une