Connect with us

People

« C’est une allumée… on va la soigner avec le temps » : Catherine Lara, lesbienne, évoque son homosexualité

Published

on

Catherine Lara est, dans le monde du show business, l’une des artistes ayant assumé assez tôt sa préférence pour les femmes. La musicienne et chanteuse assure s’être toujours sentie libre d’aimer qui elle voulait mais n’a pas échappé à quelques réflexions et phrases atroces, qui vous marquent pour une vie entière.

En ce mois de juin, qui marque la Pride pour la communauté LGBT+ aux quatre coins du monde, Catherine Lara a accepté une interview croisée avec la TikTokeuse Anissa (6nissa) pour Konbini. L’occasion pour la star, qui continue la musique mais a mis fin à sa carrière de chanteuse, de revenir sur son homosexualité. Entre souvenirs familiaux et pression du show business, tout n’a pas toujours été simple.

Catherine Lara l’assure : elle a toujours su qu’elle aimait les femmes ! « J’ai fait le coming out à, j’en sais rien, 5 ans, peut-être… J’ai préféré apprivoiser avec le temps, je n’ai pas voulu faire de peine à mes parents [son père était médecin et elle explique avoir été entourée de gens catholiques, très pratiquants dans son entourage, ndlr]. Donc, je me suis dit, à un moment donné ils vont bien finir par comprendre que je viens pas avec beaucoup de garçons à la maison« , a-t-elle raconté. Et si elle a pris le temps avec ses parents, Catherine Lara affirme n’avoir en revanche jamais freiné ses sentiments et dit s’être toujours sentie « libre d’aimer » sans se poser la question de savoir si son amour allait à un homme ou à une femme.

Lire Aussi  Nicolas Sarkozy en séance de dédicaces après sa condamnation : "C'est très émouvant"

Mais, de par son époque, Catherine Lara a toutefois entendu des discours d’une violence incroyable. De ses mots qui, une fois prononcés, ne s’oublieront jamais… « On disait : ‘Bon, elle est un peu… C’est une allumée… Ça lui passera avec le temps, on va la soigner.« , raconte l’interprète de Nuit magique, aujourd’hui âgée de 77 ans. En effet, elle rappelle avec justesse qu’à un moment donné « c’était une maladie, il fallait se faire soigner ou voir un psy« . La dépénalisation de l’homosexualité remonte à 1981, grâce au combat mené par l’ancien ministre Robert Badinter.

Et puis, de par son métier artistique, la star a été obligée « d’annoncer la couleur » histoire de ne pas alimenter la machine à rumeurs ni être traquée par des apprentis enquêteurs en quête de réponses. Alors, en interview, Catherine Lara avait répondu que ce qu’elle regardait d’abord chez un homme, c’était… sa femme. L’artiste, lesbienne ayant sans doute ouvert la voie à d’autres, assure toutefois n’avoir jamais ressenti de discrimination, là où cela arrive encore beaucoup trop aux LGBT.

Lire Aussi  Line Papin : L'ex de Marc Lavoine rayonnante aux côtés de Macha Méril et Mireille Dumas

Depuis 27 ans, Catherine Lara – qui a connu quelques histoires de coeur médiatiques, notamment avec Muriel Robin – est amoureuse et en couple avec Samantha. « L’amour absolu est arrivé pour mes 50 balais, c’était génial« , dit-elle.

Á La Une