Connect with us

People

« Je suis foutu » : La Boule dans Fort Boyard (Yves Marchesseau) résigné peu avant sa mort, ses terribles déclarations

Published

on

Il y a bientôt dix ans que la Boule est décédé. Personnage emblématique de « Fort Boyard », il est mort des suites d’un cancer de l’oesophage. Juste avant, Yves Marchesseau de son vrai nom avait fait de bouleversantes dernières confidences.

Le 29 septembre 2014, Yves Marchesseau, plus connu sous le pseudonyme de La Boule, personnage emblématique de Fort Boyard, est mort à l’âge de 62 ans, des suites du cancer qu’il combattait. L’information, avait été confirmée par sa fille Stéphanie via l’antenne locale de Poitou-Charentes de la radio France Bleu. « Jeudi (25 septembre, NDLR), quand il a su qu’il allait mourir, il nous a dit qu’il avait beaucoup souffert pendant son enfance et que Fort Boyard était une revanche sur la vie pour lui« , avait-elle déclaré.

La Boule rencontrait des problèmes cardiaques depuis 2013, après quoi un cancer de l’oesophage avait été décelé. Pour guérir, il avait alors pris la décision de se retirer du jeu de France 2. « En novembre dernier, j’étais à table avec ma fille Stéphanie lorsque j’ai fait une attaque. J’ai été transporté en urgence à l’hôpital et c’est là qu’avec un scanner, on a dépisté mon cancer de l’oesophage« , avait-il raconté au magazine France Dimanche. Et d’expliquer : « Depuis, je suis soigné. J’ai suivi quatre semaines de radio-chimiothérapie à Poitiers« . Ses séances de chimio lui ont valu de perdre 20 kilos. Très affaibli, il était alors contraint de se déplacer en fauteuil roulant. « J’ai perdu l’appétit et le sommeil« , précisait-il, avouant avoir « peur de mourir« . Il concluait enfin de manière tragique : « Aujourd’hui, je suis foutu« .

Lire Aussi  "Arrête de me dire des conneries !" : Florent Pagny s'emporte face à Vianney dans The Voice

Yves Marchesseau a campé le rôle de La Boule de 1994 à 2013 dans Fort Boyard, soit pendant 20 ans. Son rôle consistait à frapper un gong en utilisant une mailloche afin de donner le départ du jeu. Qui plus est, lorsque les candidats ne parvenaient pas à quitter la cellule avant la fin du temps imparti, il les conduisait dans les prisons du fort sans jamais prononcer un mot. L’annonce de sa mort avait naturellement bouleversé les équipes de l’émission. Sur RTL, Anthony Laborde, alias Passe-Muraille, déclarait par exemple : « La Boule, c’était un ami. C’était même plus qu’un ami, je le considérais comme quelqu’un de ma famille. » Olivier Minne avait pour sa part écrit sur les réseaux sociaux : « Vive émotion après le décès d’Yves Marchesseau, dit La Boule. La famille Fort Boyard est en deuil. Pensées affectueuses pour sa famille. RIP.« 

Lire Aussi  Adèle Exarchopoulos, maman d'Ismaël : "Je n'ai pas envie qu'il sache ce que je fais"

Á La Une