Connect with us

Divertissement

Surprise : un ministre d’Emmanuel Macron au casting d’une nouvelle série de France 2

Published

on

C’est la nouvelle série quotidienne de France Télévisions. Un an après l’arrêt de Plus belle la vie, et alors que France 2 cartonne chaque soir avec Un si grand soleil, le service public s’apprête à lancer une toute nouvelle série exclusivement proposée sur le numérique dans un premier temps. 200 épisodes, de sept minutes chacun, sont actuellement en tournage, dans l’Ille-et-Vilaine. La série Déter racontera le quotidien de jeunes étudiants d’un lycée agricole, et sera plus particulièrement centrée sur trois jeunes héros, Elsa, Lia et Mehdi.

Ce mardi 12 septembre, alors qu’il était de passage à Rennes pour le salon de l’élevage, Marc Fesneau, nouveau ministre de l’Agriculture, en a profité pour venir visiter le tournage de cette nouvelle série. Une visite non préméditée, comme l’a assuré l’homme politique au Huffington Post :  »Je voulais saluer cette initiative de France Télévisions de montrer un monde qui est parfois invisible, qui ne sait pas toujours montrer qui il est, et ce qu’il fait. C’est bien qu’on puisse montrer quelle est la réalité agricole sur le service public » a expliqué le ministre de 52 ans.

Lire Aussi  Affaire Porta Potty : de nouvelles ‘preuves’ viennent s’ajouter aux accusations

A voir également : Gad Elmaleh s’en prend au gouvernement !

Une petite dizaine de prises a suffi

Mais surprise : en apprenant la venue de l’homme politique sur les lieux du tournage, les réalisateurs ont eu l’idée de lui faire jouer le rôle d’un parent d’élève, le temps d’une courte scène ! Une proposition que Marc Fesneau a accueillie avec le sourire, et qu’il a acceptée. Ainsi, dans Déter, qui sera lancée début octobre 2023 sur france.tv, les spectateurs pourront bientôt voir, le temps d’une scène – si celle-ci n’est pas coupée au montage – un parent d’élève venu visiter l’établissement scolaire où est scolarisé son enfant. Après une brève répétition puis une dizaine de prises face caméra, la scène a été validée et le ministre de l’Agriculture a pu regagner Paris !

I.V.

Advertisement

Á La Une