Connect with us

Divertissement

« Tristesse », « difficile » : ce qu’Inès Reg n’a pas dit sur son divorce d’avec Kevin Debonne

Published

on

« Se quitter pour ne garder que le meilleur. On s’est aimés. On ne regrette rien. C’est magique de se souvenir. On finit de la plus belle des manières. Dire au revoir aux amoureux qu’on a été, à l’endroit où l’on s’est dit oui ». C’est ce qu’Inès Reg avait écrit sur Instagram, après avoir annoncé qu’elle se séparait
de son mari, Kevin Debonne

, le dimanche 21 janvier 2024.

« Une nouvelle définition à ce qu’on appelle le divorce« 

Ce 17 avril 2024, celle qui a pourtant été très transparente sur son envie de paillettes, au début de sa carrière d’humoriste – sa mise en scène avec Kevin, l’a rendue culte – n’a pas souhaité en dire davantage à Jean-Pierre Foucault, sur le sujet. Invitée de
Culture médias, sur Europe 1

Lire Aussi  Kamila : elle regrette sa participation au Cross et s’exprime sur les tensions entre Julien et Noré

, elle a expliqué au remplaçant quatre étoiles de Thomas Isle qu’elle n’avait pas envie d’en dire beaucoup plus. 

Avec délicatesse, Jean-Pierre Foucault lui a alors demandé si le sujet allait alimenter son prochain stand up, celui qu’elle écrira après avoir terminé son spectacle « On est ensemble » qui se poursuivra sur les routes de France entre 2024 et 2025, après sa participation (et peut-être sa victoire) à l’émission, Danse avec les stars, sur TF1.

Transparente, la 
partenaire de danse de Christophe Licata

a avoué : « Bien évidemment, oui, je vais devoir parler de la séparation. Dans le stand-up, on raconte ce qu’on vit vraiment. J’ai hâte de pouvoir donner une nouvelle définition à ce qu’on appelle le divorce« .

« Rendre de la tristesse ou des choses un peu plus difficiles drôles »

Lire Aussi  Emmanuel Macron : on sait d’où provient sa voix ‘grave’ qui a fait jaser

Et d’ajouter que 
son métier était ainsi fait

que : « J’aime tellement parler, raconter ma vie. Mais j’imagine que oui, ça me fait énormément de bien. J’aime partager mes émotions, de toute façon, ça fait du bien. Rendre de la tristesse ou des choses un peu plus difficiles drôles, ça fonctionne très bien ».

Advertisement

Á La Une