Connect with us

Divertissement

Quotidien : l’émission accusée de racisme, la production se justifie

Published

on

Accusée de racisme suite à la prestation de Pierre Garnier sur le plateau de Quotidien, la production de l’émission s’est justifiée dans une interview.

Ce lundi 3 juin 2024, Pierre Garnier était l’invité de marque de Quotidien sur TMC. Celui qui serait en couple avec une ancienne Miss France continue de tracer sa route majestueusement. Il vient d’ailleurs de remplir l’Olympia en à peine deux minutes. Mais l’annonce de sa tournée en solo ne plaît pas à tout le monde. 

Suite au passage dans l’émission de Yann Barthès, une polémique a vu le jour. Depuis, elle ne cesse de prendre de l’ampleur. À tel point que la production a été obligée de prendre la parole pour calmer le jeu. Pour cause, les choristes qui accompagnaient le gagnant de la Star Academy ont publiquement accusé la production de racisme.

La production de Quotidien accusée de racisme

Comme tous les soirs de la semaine, Yann Barthès reçoit des personnalités qui font l’actualité sur le plateau de son émission Quotidien. Mais ce lundi 3 juin 2024, tout ne s’est pas déroulé comme prévu. En effet, après une interview politique de Dominique de Villepin au sujet du conflit israélo-palestinien, l’animateur a eu la chance de recevoir le gagnant de la dernière Star Academy. Alors que son premier album sortira ce vendredi 7 juin 2024, Pierre Garnier est en pleine promotion.

Lire Aussi  “Il aurait eu 80 ans” : Denis Brogniart ému, son vibrant hommage à celui qui lui “manque tant”

Après le succès fou de son premier titre Ceux qu’on était, le jeune homme a, une nouvelle fois, séduit le public avec Nous on sait. Et c’est sur ce second tube qu’il a donné de la voix sur le plateau de Quotidien. Entouré d’un choeur de gospel, l’artiste a proposé une superbe prestation. Mais voilà qu’en coulisses, tout n’était pas si rose. C’est tout du moins ce qu’affirment plusieurs choristes du groupe Diamond Gospel. Très remontées contre la production suite au traitement subi en loges, elles n’ont pas hésité à afficher publiquement cette dernière sur la Toile.

Elle répond aux choristes qui l’accusent

Ainsi, au lendemain de la prestation de Pierre Garnier, de lourdes accusations ont vu le jour sur les réseaux sociaux. Et ce, à l’encontre de Bangumi, la société de production de l’émission Quotidien. Plusieurs chanteuses expliquent avoir été enfermées « plusieurs heures » dans « une salle froide et sans fenêtre » avec « des bracelets de couleur noire ». De même, elles n’auraient été autorisées à sortir que pour la prestation de 2 minutes et 50 secondes de Pierre Garnier. À l’inverse, « les choristes non-racisées sont restées sur le plateau ».

Voilà qui place Bangumi dans une position délicate. Face à la gravité de ces propos, la production a décidé de donner une interview à nos confrères de Pure Medias. Dans celle-ci, elle se défend de toute pratique raciste et pointe du doigt « un gros malentendu ».

Je trouve ça glauque d’imaginer qu’on ait pu trier les gens par race. Il se trouve que sur 100 choristes, 80 à 90 étaient noirs. S’il y en a plusieurs qui ont été blessés, c’est que c’est une réalité, qu’ils ont vraiment été heurtés. Donc on prend ça très au sérieux et nous allons leur présenter nos excuses. En aucun cas, il s’agit de racisme.

De toute évidence, la production ne tient pas à ce que l’image de Quotidien soit salie par cette polémique. Par conséquent, elle en assume l’entière responsabilité. Affaire à suivre…

The post Quotidien : l’émission accusée de racisme, la production se justifie appeared first on Officielles.

Lire Aussi  Estelle (MAPR) : ce qu’elle ne veut pas que son père voit durant son mariage avec Maximilien se précise

Advertisement

Á La Une