Connect with us

Divertissement

Affaire PPDA : Géraldine Maillet bouleversée, elle livre un récit glaçant sur sa terrible rencontre avec le journaliste… « Il me poursuit après l’émission »

Published

on

Ce mardi 20 septembre 2022, Bénédicte Martin était l’invité de Cyril Hanouna dans « Touche pas à mon poste ». Sur le plateau, l’écrivaine qui accuse Patrick Poivre d’Arvor de violences sexuelles a livré un récit glaçant. Selon elle, c’est après le tournage de l’émission « Vol de nuit » que les faits se seraient produits. « Il tournait autour de la chaise sur laquelle j’étais assise, face à son bureau, et, par-derrière, il m’a fait une clé de bras. Nous avons basculé sur la moquette et je me suis débattue alors qu’il essayait de mettre ses mains dans ma culotte en relevant ma jupe et en descendant mes collants », a-t-elle déclaré. « Là, j’ai feinté, je me suis dit : ‘pas moi, je ne serai pas violée, je ne veux pas’, et donc j’ai repoussé son visage avec ma main, fermement et j’ai feinté. Je lui ai dit ‘Patrick nous méritons mieux, pas comme ça, quelque chose de plus joli’. Il s’est levé, il est allé derrière son bureau, il a sorti un carnet. C’est le moment où j’ai attrapé mes affaires, et j’ai filé dans le couloir en courant. J’avais peur qu’il me rattrape ».

« Je l’ai raconté ici maintes fois »

Lire Aussi  Vie de couple : voici 5 types de femmes à ne jamais marier si vous voulez réussir

Sous le choc, Géraldine Maillet s’est alors confiée sur sa propre expérience avec le journaliste de TF1. « Je suis très touchée par ce que raconte Bénédicte. Et puis moi je me repense jeune romancière. Ma maison d’édition invitait aussi pour Vol de Nuit avec PPDA. Je l’ai raconté ici maintes fois. Effectivement, il me poursuit à la fin de l’émission, entre les deux portes battantes, je suis toute seule avec lui et il me dit ‘Vous me plaisez beaucoup, j’adore votre roman. Le même mode opératoire que tu décris. L’air très pressant. Et puis je lui dis ‘tant mieux’. Et il me répond : ‘Il faut qu’on se revoit’. Je dis ‘non, on se reverra pour mon prochain livre », s’est-elle souvenue avec émotion avant de conclure : « Je le dégage, je lui mets une sorte de râteau comme ça. Je me défends par cette réponse-là. J’ai peut-être aussi évité un drame ou pas. Je me dis que ça se joue à peu de choses de basculer dans un drame intime ».

Lire Aussi  Vladimir Poutine de nouveau papa ? Cette annonce de sa maîtresse qu’il l’aurait mis dans une colère noire

V.B

À voir également :

Advertisement

Á La Une