Connect with us

Divertissement

« C’est les reines du shopping… » : Elisabeth Borne et son gouvernement pointés du doigt en pleine crise énergétique… La Toile lui tombe dessus !

Published

on

En pleine crise énergétique, les ministres se doivent de montrer l’exemple. Pour convaincre les Français de faire des économies d’énergie, ces derniers ont donc pris la décision de sortir leurs vêtements d’hiver. Ainsi, la première ministre Elisabeth Borne s’est affichée en doudoune. Quant à Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, ce dernier promet de porter « des cols roulés ». « La règle, c’est de se chauffer à 19°C », a lancé celle que l’on surnomme la « Beyoncé de la politique » sur BFM TV. Le but ? « Faire évoluer les habitudes des Français en matière de consommation d’énergie, entre crainte de rupture d’approvisionnement électrique à l’hiver et flambée des prix », rapportent nos confrères. 

Lors de son dernier entretien à Matignon, Elisabeth Borne était ainsi vêtue d’une veste molletonnée. Bruno Le Maire, de son côté, se dit prêt à tirer un trait sur les cravates. « Vous ne me verrez plus avec une cravate mais avec un col roulé. Et je pense que ce sera très bien, ça nous permettra de faire des économies d’énergie, de faire preuve de sobriété », a-t-il déclaré au micro de France Inter. Et pour prouver sa bonne foi, il partageait également une photo de lui, à son bureau, en col roulé noir.

Lire Aussi  Roméo Elvis : accusé d’agression se3uelle, l’artiste sort enfin de son silence

« Les reines du shopping »

Une vision qui n’a pas manqué de faire rire les internautes. Sur les réseaux sociaux, les remarques se multiplient : « Ce n’est pas un gouvernement, c’est les reines du shopping », « Le motif floral/écaille de poisson pour soutenir l’écologie moi je dis bravo. On ne pourra pas dire que le gouvernement donne tout pour sauver la planète après ça », « Les doudounes, elles sont de marques françaises au moins ? dans tous les cas elles sont chères alors faut penser à augmenter les salaires », « Le Gorafi dépassé par la réalité », « Imagine la réunion brainstorming pour en arriver là », pouvait-on lire dans les commentaires. Aïe…

V.B

À voir également : 

Lire Aussi  L’Algérie fait le serment de nettoyer l’arbitrage africain !

Advertisement

Á La Une