Connect with us

Divertissement

« Ça durait des heures, donc avec les autres gosses… » : à 7 ans, Pierre Palmade est entré dans la vie de Baptiste Lecaplain

Published

on

Depuis février 2023, Pierre Palmade a été relégué au statut de paria. Après
Muriel Robin, qui lui a tourné le dos

, c’est le 
musée Grévin

qui a remisé se statue de cire, auprès de Vladimir Poutine, que les visiteurs du monument parisien ne veulent plus voir. Tandis que l’humoriste, qui avait 
provoqué un terrible accident,

sous l’emprise de la drogue, attend son procès, un confrère a évoqué son deuxième spectacle comme point d’entrée dans le métier.

« C’est le premier one-man-show que j’ai regardé« 

Il s’appelle Baptiste Lecaplain, et s’il cite aussi Michel Courtemanche, Franck Dubosc, Dave Chappelle et Jim Jefferies comme ses chouchous dans le monde du rire, c’est Pierre Palmade qui l’a d’abord subjugué, à 7 ans, dit-il. Concernant son show, « Ma mère aime beaucoup ce que je fais », sorti en 1989, il se souvient : « C’est le premier one-man-show que j’ai regardé. Pierre Palmade fait un sketch où il est au téléphone avec sa copine, il y a sa mère qui écoute la conversation et il parle en même temps aux deux. Je vois ça et je me dis : ‘C’est incroyable, le mec parle à des personnages qui n’existent pas.' »

Lire Aussi  "Je me suis fait jeter de toutes les maisons de disque" : Patrick Hernandez révèle comment son titre "Born to Be Alive" n'a failli ne jamais voir le jour !

Et d’ajouter que ce programme a été un vrai refuge, quand il s’ennuyait ferme. En effet, Baptiste Lecaplain assure : « Je l’avais vu en VHS chez ma grand-mère, chez qui on faisait des repas de famille tous les dimanches. Ça durait des heures, donc avec les autres gosses, on se barrait dans le salon pour mater des dessins animés. Un jour, j’étais tout seul et j’ai mis la VHS de Pierre Palmade ».

« Ils s’asseyaient avec nous et se marraient »

Le résultat fut immédiat : Pierre Palmade a réussi à rapprocher petits et grands autour du poste. Le jeune humoriste en devenir de 7 ans se souvient ainsi : « Ce qui était génial, c’est que pendant ces repas, quand les adultes venaient voir ce qui se passait, si on regardait La Belle et le Clochard, ils repartaient. Mais si c’étaient des humoristes, ils s’asseyaient avec nous et se marraient ». C’est dans ces circonstances que le petit garçon a entendu le rire de sa grand-mère pour la première fois. Une madeleine. Et un
bel hommage à Pierre Palmade

Lire Aussi  "Pas réactif", "Il ne faut pas le déranger pour rien", révélations sur la relation qu’entretient Patrick Bruel avec ses fils !

, qui n’en a plus eu depuis un an…

F.A

Advertisement

Á La Une