Connect with us

Divertissement

« Un fight », Patrick Bruel balance les coulisses de sa dernière invitation chez Léa Salamé et sur son échange corsé avec Éric Zemmour !

Published

on

La séquence avait fait beaucoup jaser… Le 18 mars 2023, Léa Salamé recevait dans Quelle Epoque !sur France 2 le polémiste et homme politique Eric Zemmour. En tour de table, le chanteur Patrick Bruel, alors en pleine promotion de son dernier album Encore une fois et en tournée avait eu des échanges tendus avec le président de Reconquête, malheureux candidat aux dernières présidentielles. Ce dernier, venu présenter son ouvrage Je n’ai pas dit mon dernier mot éclairant sa défaite de 2022, tenait à se trouver des excuses : “Je ne pense pas que j’aiperdu à cause de mes erreurs”, alléguait-il alors. L’artiste de 63 ans lui avait alors rétorqué que sa défaite était peut-être due à ses propos : “Pourquoi avoir axé tout votre discours, toute votre campagne sur la division ? Au lieu de rassembler les gens, vous divisez les gens”, avait affirmé le chanteur face à son interlocuteur. Et d’ajouter “Pourquoi surfer sur les peurs ?”, lui reprochant notamment de mettre “tous les musulmans dans le même sac”. “Il y a des gens qui pratiquent leur culte et qui n’ont pas de vision belliqueuse”, avait notamment souligné le chanteur. De son côté, l’ancien journaliste s’était défendu en arguant : “On n’a pas à avoir un discours unanimiste […] C’est la responsabilité du chef de l’État de rassembler, ce n’est pas la responsabilité d’un candidat ».  

 

Lire Aussi  Laurent Ruquier dévoile les noms de deux célébrités encore cachées dans "Mask Singer"

A voir également : “Une honte”, “kebab du coin de la rue”, “Voix de crécelle”, “Massacre”, Patrick Bruel atomisé par les internautes !

 

 

“Attention tu vas te couper d’une partie du public…”

Et les coups de gueule et les coups d’éclat sont comme une marque de fabrique pour l’interprète de Alors regarde ! Invité sur le plateau de On refait la télé sur RTL  ce samedi 7 mai 2023,  Eric Dussart n’a pu s’empêcher de revenir sur l’intervention du chanteur dans l’émission Quelle Epoque. Ce dernier explique alors : “Elle m’avait même dit (Léa Salamé, ndlr), on va recevoir Eric Zemmour, vous êtes libre de quitter le plateau avant qu’il n’arrive. Et je me suis dit pourquoi je ferais ça en fait. Je suis même content d’être là et même de poser des questions pour essayer de comprendre. On n’est pas là pour faire un pugilat ou un fight… c’est juste essayer de comprendre ce qu’il se passe dans la tête de quelqu’un, sur quel axiome ça part et où est-ce que ça va, ça m’intéresse…” Le journaliste le relance aussitôt : “Ces prises de positions, on vous l’a souvent reproché dans le métier Patrick Bruel, en vous disant attention tu vas te couper d’une partie du public… ?” L’ex-mari d’Amanda Sthers réfléchit… “Oui, sans doute, c’est possible, c’est pas grave (…)” Et de revenir sur son échange houleux avec Eric Zemmour, démontant le système des extrémistes, de droite comme de gauche : “Il n’y a pas d’exemples dans l’histoire où un extrême, quel qu’il soit, n’a pas été suivi de chaos et de désolation. Donc ça n’a marché nulle part et ça ne marchera nulle part. D’un côté comme de l’autre.” Qu’on se le dise, Patrick Bruel n’aura décidément jamais sa langue dans sa poche…

Lire Aussi  "Je perds des litres de sang" : Enora Malagré au plus mal… l’ex-chroniqueuse de "TPMP" hospitalisée en urgence !

F.V.

Advertisement

Á La Une