Connect with us

Divertissement

« Tu leur offres ton cœur gratuitement et ils le brisent » : Kelly Vedovelli trahie en amour ? Le post qui surprend !

Published

on

« Sur le marché des organes, le cœur coute environ 400 000 euros. Mais il y a des gens, tu leur offres ton cœur gratuitement et ils le brisent ces fdp », peut-on lire dans les stories Instagram de Kelly Vedovelli ce 23 septembre. Un post du compte @lescitationstoxique qu’elle a commenté ainsi : « non les filles c’est trop violent ça. Un peu de tenue ». Avec plusieurs émojis hilares accompagnant son message, la chroniqueuse de « TPMP » révèle-t-elle qu’on l’a trahie en amour récemment ?

Un message énigmatique sur sa situation amoureuse de plus. Le mois dernier, elle publiait une photo, toujours sur compte Instagram, dans ses stories, qui laissait penser qu’elle était en couple. Une photo équivoque sur une histoire de baignoire… Sur celle-ci-, provenant du compte @les_copines_insta, on y voyait « la baignoire de mon mec » avec d’un côté « quand il était célibataire », contenant le strict nécessaire, de l’autre, « depuis qu’on vit ensemble », remplie de produits. De quoi laisser penser que Kelly Vedovelli partageait sa salle de bains avec un homme.  

Lire Aussi  «Je suis allé voir Mbappé et je lui ai dit…», Henry évoque le Real et fait encore trembler Paris

Sur les réseaux sociaux, l’acolyte de Benjamin Castaldi est plutôt discrète quant à sa vie privée, mais n’hésite pas à se munir d’Instagram pour attirer l’attention sur des affaires qui la touchent. Comme le 17 septembre dernier lorsqu’elle mettait en lumière l’affaire Khadija D. La chroniqueuse de « TPMP » partageait un article du Courrier de l’Atlas consacré à Khadija D, « Moi Khadija, agressée, violée, mais privée de procès ». Pendant presque un an, cette femme a subi les violences et viols de son conjoint et portait plainte en 2017. Le 25 septembre 2020 son bourreau était jugé devant la cour d’assises de la Haute-Vienne pour des faits de violences aggravées et de viol sur son ex-compagne. Mais condamné à 8 ans de prison ferme pour le premier chef d’accusation, il était acquitté pour le viol dont l’accuse la victime et le parquet de Limoges « oubliait » de convoquer la victime pour son propre procès de viol alors qu’elle « avait été présente tout le long de l’instruction et avait répondu à toutes les convocations ». Alors qu’elle n’avait n’a pas pu donner sa version des faits à l’audience, elle dénonce depuis un « vide juridique ».

Laure Bertrand 

Lire Aussi  Benzema : “J’ai entendu les commentaires de Messi ” ; le Français répond à La Pulga sur le Ballon d’Or

À voir également : 

Advertisement
Marc Simoncini : des chaussettes RO...
Marc Simoncini : des chaussettes ROSES et 200 millions €€€

Á La Une